Amazon ouvre un centre de développement média à Londres

Régulations
Amazon ouvre un centre de R&D à Londres

Amazon va implanter à Londres un centre de développement spécialisé dans le divertissement numérique. Les salariés des filiales Lovefilm et Pushbutton devraient s’y installer avant la fin de l’année.

Amazon, dont la stratégie est en partie axée sur le divertissement numérique, annonce l’ouverture d’un centre de développement média à Londres.

A proximité de la Tech City du nom d’une zone que la ville espère à terme reconvertir en pépinière de talents pour l’IT (Google y a déjà posé ses valises en mars dernier), le complexe du groupe de Jeff Bezos s’étendra sur 4360 m² et comportera huit étages.

Y exercera un effectif de plusieurs centaines de personnes, essentiellement des développeurs chargés d’élaborer des services pour le Web, les plates-formes mobiles et la télévision connectée.

Le siège social britannique de la société Amazon reste néanmoins localisé à Slough (comté de Berkshire, banlieue ouest de Londres).

Si embauches il y a, les démarches devraient s’effectuer via Lovefilm (vidéo à la demande) et Pushbutton (interfaces médias), deux filiales d’Amazon.

Les collaborateurs devraient migrer vers cette nouvelle structure londonienne d’ici la fin de l’année.

Selon The Register, Pushbutton est à la recherche de développeurs compétents en HTML5, en codecs vidéo et en logiciels PS3.

En parallèle, Lovefilm a ouvert à candidatures une vingtaine de postes.

Maire de Londres, Boris Johnson considère l’ouverture du centre de développement média d’Amazon comme “une solide corde à l’arc“.

Et perçoit le Royaume-Uni s’est imposé comme “un pays pionnier dans l’adoption des services à la demande“.

Selon TechWeek Europe , il n’y a pas qu’à Paris que l’on s’inquiète du manque à gagner dans les caisses de l’Etat malgré la business des géants de l’Internet fait sur le territoire.

Au sein du HMRC (“Her Majesty’s Revenue and Customs”, en charge de la collecte des impôts), on se demande comment, en trois ans d’exercice au Royaume-Uni, Amazon a  réalisé un chiffre d’affaires de 7,6 milliards de livres (9,75 milliards d’euros) sans s’acquitter de taxes auprès du gouvernement britannique.

Crédit image : QQ7 – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur