Divertissements numériques : DTS et Digital Rapids flashent pour UltraViolet

Mobilité

Sous l’égide de la norme UltraViolet, censée favoriser la diffusion sécurisée de contenus de divertissement en mode cloud, DTS allie ses technologies audio et son matériel multimédia aux fonctionnalités logicielles de Digital Rapids.

Les technologies audio de DTS sont présentes un peu partout dans le monde des divertissements numériques : Home Cinema, audio automobile PC, consoles de jeu, lecteurs DVD, télévisions, lecteurs numériques multimédias, décodeurs, smartphones et les équipements permettant la lecture des disques Blu-ray.

Cette société californienne s’intéresse à la norme UltraViolet, du nom d’un vaste projet de plate-forme de divertissement numérique accessible via le cloud qui est poussé depuis mi-2010 par le consortium industriel Digital Entertainment Content Ecosystem (DECE).

Il fédère une cinquantaine de firmes qui s’engagent fortement sur ce marché : des éditeurs de solutions logicielles et des fabricants de terminaux (Sony, Microsoft, Nokia, Samsung, Intel, Toshiba, Cisco…) mais aussi des producteurs de contenus comme NBC Universal,Warner Bros ou Paramount.

DTS  s’associe à Digital Rapids pour mettre en place une solution de création et de lecture multimédia via le cloud, avec prise en charge de la norme UltraViolet étudiée pour faciliter la distribution de contenus numérique pour le divertissement sur de nombreuses plates-formes matérielles.

Applicable à tout type de terminal muni d’un écran via un processus de certification, le système Ultraviolet s’appuie sur le Common File Format (CFF), type de fichier ouvert et destiné à un hébergement en ligne, avant restitution sur tout appareil compatible et connecté à Internet, à domicile ou en déplacement.

Le principe vaut tout autant pour les contenus dématérialisés que pour les disques optiques, notamment les DVD et les Blu-Ray.

Des supports que prendra en charge le produit résultant de ce partenariat DTS- Digital Rapids via BusinessWire.

Connu pour ses technologies de diffusion audio en haute définition, DTS intègre à ses machines les fonctionnalités et les codecs du logiciel Transcode Manager (version 2.0), signé Digital Rapids.

Avec l’appui de la plate-forme Kayak, l’encodage multiple et simultané de séquences vidéo s’effectuera en fonction de nombreux profils, sans perte aussi bien en HD qu’en formule Express, nous garantit-on.

Le format de sortie sera soit du CFF, soit du MP4 avec piste son DTS.

Selon Brick Eksten, président de Digital Rapids, “UltraViolet va jouer un rôle fondamental dans le déverrouillage du potentiel de la consommation multi-écrans“.

Le tandem n’est toutefois pas le seul à anticiper la démultiplication des écrans chez les particuliers.

Ainsi, les TV connectées investissent le marché en masse, au même titre que ces décodeurs qui font désormais office de serveurs domestiques.

Crédit photo : © Cybrain – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur