Dividende numérique : quels bouleversements pour l’audiovisuel ?

4GMobilitéOpérateursRéseauxTrès haut débit
tnt-hd-700-mhz
2 1

Dans le cadre du transfert de la bande 700 MHz de l’audiovisuel aux télécoms, la TNT HD sera généralisée en France métropolitaine. Précisions.

Le 15 octobre dernier, la loi no 2015-1267 relative au deuxième dividende numérique et à la poursuite de la modernisation de la télévision numérique terrestre était publiée au Journal officiel.

Adopté en procédure accélérée au cours de l’été, le texte pose les bases du transfert de la bande de fréquences à 700 MHz de l’audiovisuel vers les télécoms pour l’exploitation de services de très haut débit mobile. Il établit aussi un socle pour la transition vers la TNT HD.

Cette dernière sera généralisée sur le territoire métropolitain – avec 97 % de la population couverts – dans la nuit du 4 au 5 avril 2016.

Comme lors du passage au tout numérique il y a quatre ans (fin de la diffusion analogique), une campagne d’information a été lancée à destination du grand public.

À la baguette, l’Agence nationale des fréquences, qui a mis en place un centre d’appel joignable au 0970 818 818 (du lundi au vendredi de 8 h à 19 h ; prix d’un appel local) et un site Web recevoirlatnt.fr.

« Passez et faites passer »

La première phase de communication se déroule actuellement, jusqu’à fin décembre. Elle vise à encourager les 96,7 % de foyers français détenteurs d’au moins un téléviseur à diagnostiquer la compatibilité de leurs équipements avec la TNT HD et à éventuellement les renouveler.

tnt-hd
Bleu et Rouge sont de retour après la campagne pour le passage au tout numérique.

Plusieurs spots TV sont diffusés sur les 25 chaînes nationales de la TNT. Ils s’assortissent d’une annonce dans 11 titres de presse TV, d’un tutoriel Web et de quatre chroniques relayées sur 850 stations FM et webradios. Des bandeaux déroulants sont également affichés, depuis le 2 décembre, sur les flux non HD de TF1, M6 et Arte. France Télévisions doit rejoindre la boucle.

La période de janvier-février sera centrée sur l’entraide et l’incitation à l’équipement, avec là aussi des spots TV et un guide sur le Web. Un dépliant d’information sera envoyé aux 25 millions de foyers de France métropolitaine, accompagné d’une annonce en presse quotidienne régionale et d’une communication radio orientée sur les seniors.

Dans les dernières semaines avant l’échéance du 4 avril, l’ANFR préparera les Français à la transition, sous le slogan « Passez et faites passer… ». Diverses aides seront proposées a posteriori pour les foyers qui ne parviendraient pas à récupérer le signal TV.

Fréquences en or

À la différence du passage au tout numérique, qui s’était fait progressivement, la bascule vers la TNT HD sera harmonisée. Techniquement parlant, elle consistera en l’arrêt de la diffusion sur norme MPEG-2, au profit du MPEG-4, plus économique en bande passante et qui permet donc de « caser » davantage de chaînes sur un même intervalle de spectre hertzien.

La fin de la diffusion audiovisuelle en MPEG-2 libérera la bande de 694 à 790 MHz (soit environ 30 % du spectre actuellement occupé par la TNT). Celle-ci pourra être exploitée par les opérateurs mobiles pour déployer leur réseau très haut débit.

Ils sont quatre à avoir obtenu des licences au terme de 11 tours d’une enchère organisée le mois dernier par l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes. Des six blocs de 5 MHz duplex mis en jeu, Orange en a remporté deux, tout comme Free Mobile. SFR et Bouygues Telecom en ont obtenu chacun un.

Le prix a atteint 466 millions d’euros par bloc, soit 50 millions de plus que le prix de départ. Les quelque 2,8 milliards d’euros de recettes renfloueront les caisses de l’État.

Quant aux fréquences 700 MHz, elles permettront notamment d’améliorer la qualité de service en intérieur et dans les zones rurales, de par leur portée et leur capacité de pénétration des bâtiments. Des attributs partagés avec la bande des 800 (791 – 862 MHz), héritée de la télévision analogique et qui avait été réattribuée fin 2011.

Il s’agira aussi d’envisager, à plus long terme, la mise en place de la 5G. Mais dans l’immédiat, l’objectif est plutôt de faire face à la croissance des usages : le trafic de données sur les réseaux mobiles progresse désormais de plus de 60 % par an, selon l’ARCEP (pour l’exemple, de 67 000 To au 1er semestre 2013 à 123 000 To au 1er semestre 2014).

Tour de France

Petit avant-après pour mieux comprendre la situation : à l’heure actuelle, 15 chaînes sont diffusées exclusivement en qualité standard (SD), c’est-à-dire en MPEG-2. Quatre d’entre elles ont également un flux en haute définition (HD), sur MPEG-4 : TF1, France 2, M6 et Arte. Enfin, 6 sont exclusivement proposées en HD : HD, Chérie 25, Numéro 23, L’Équipe 21 et RMC Découverte.

À compter du 5 avril 2016, elles seront toutes diffusées en HD, sur 6 canaux multiplex au lieu de 8 actuellement. En revanche, la libération de la bande 700 MHz ne sera initialement effective qu’en Île-de-France. Elle se fera ensuite par plaques géographiques, à partir d’octobre 2017 (Corse, Provence-Alpes-Côte-d’Azur…) et jusqu’en juin 2019 (Nord-Pas-de-Calais, Haute-Normandie…).

700-mhz-france
Le réaménagement des canaux de diffusion de la TNT s’échelonnera jusqu’au 30 juin 2019.

Le calendrier est indicatif. C’est au Conseil supérieur de l’audiovisuel de déterminer les dates d’arrêt effectif, en sachant que les téléspectateurs auront à refaire une recherche et mémorisation de chaînes au moment où la transition se fera dans leur région – confer ce guide au format PDF.

Cette bascule progressive s’explique par le fait que le « rangement » des fréquences en dessous de la bande des 700 MHz implique des travaux techniques sur plus de 1 900 émetteurs.

Vu à la télé

Les téléspectateurs qui reçoivent la TV via une box ADSL ou fibre (45,3 % des foyers au 30 juin 2015) ne sont a priori pas concernés : leur équipement est compatible MPEG-4.

Ceux qui reçoivent la TV par câble (8,6 %) ou satellite (24,1 %) doivent vérifier, avec leur fournisseur, si leur décodeur ou adaptateur prend en charge la TNT HD.

La campagne de communication s’adresse surtout à ceux qui reçoivent la TV via une antenne râteau, individuelle ou collective. En plus d’une vérification de compatibilité, ils devront, à partir du 5 avril, lancer un rescan, en d’autres termes une recherche et une mémorisation des chaînes.

Selon les chiffres de l’ARCEP, 7 % des foyers (1,8 million) sont exclusivement dépendants de cette réception par antenne râteau et ne disposent pas d’équipement(s) compatible(s) HD.

Globalement, tous les postes de télévision vendus depuis décembre 2012 devraient satisfaire au test d’éligibilité a été mis en place sur recevoirlatnt.fr. Idem pour ceux vendus sur les trois années précédentes et d’une diagonale d’écran d’au moins 66 cm.

Les principaux distributeurs et revendeurs d’équipements TV ont signé une « charte d’accompagnement » qui les engage à guider les Français dans l’achat des dispositifs les plus adaptés à leur besoin.

transfert-tnt

Éviter l’écran noir

La démarche de sensibilisation des professionnels avait véritablement démarré en avril 2015 avec la mise sur pied, par l’ANFR, d’un Comité de suivi sur le transfert de la bande 700 MHz et le passage à la TNT HD. L’organe, qui fédère des diffuseurs, des opérateurs de multiplex, des distributeurs de matériel, des installateurs ou encore des gestionnaires d’immeubles, s’est réuni à trois reprises, pour la dernière fois le 10 novembre.

Il a notamment été recommandé aux revendeurs de faire des stocks : on estime qu’il faudra entre 3 et 5 millions d’adaptateurs TNT HD, alors qu’il s’en vend en moyenne 700 000 par an en France.

Fin 2014, en fixant un premier calendrier pour le processus d’attribution de la bande 700 MHz, le gouvernement Valls avait annoncé qu’un plan serait mis en place « pour accompagner l’arrêt de la diffusion du MPEG-2 afin qu’aucun foyer ne souffre d’un écran noir à l’occasion de cette mutation ».

Une aide* à la réception d’un montant maximal de 120 euros sera octroyé, sur présentation d’un justificatif, aux foyers qui auront eu besoin de réorienter leur antenne. Ceux qui auront dû passer à un mode de réception alternatif pourront prétendre à une aide de 250 euros. Le foyers dégrevés de la contribution à l’audiovisuel public et ne recevant la TV que par l’antenne râteau pourront bénéficier d’un remboursement de 25 euros sur l’acquisition d’un équipement TNT HD.

Pour faire passer le message, l’ANFR exploite les médias sociaux (Facebook, Twitter… et même Flickr) et les plates-formes vidéo (YouTube, Dailymotion). Toutes les collectivités locales, les préfectures et les parlementaires ont reçu un kit de communication avec affiches, bannières, brochures (PDF) et annonces presse.

* Il existe également une assistance de proximité, sous la forme d’une aide à l’installation et à la programmation. Elle s’adresse aux foyers qui reçoivent exclusivement la TV par l’antenne et dont tous les membres ont plus de 70 ans ou souffrent d’un handicap supérieur à 80 %.

Crédit photo : KJB – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur