Dmitry Sklyarov risque 25 ans de prison

Mobilité

Arrêté pour avoir présenté un logiciel permettant de briser la sécurité des livres électroniques au format PDF, le programmeur russe Dmitry Sklyarov risque la prison et 500 000 dollars d’amende. Et ce malgré le retrait de la plainte d’Adobe. Mais la justice américaine semble vouloir profiter de l’affaire pour faire un exemple.

Dmitry Sklyarov est devenu populaire. A son insu. Il s’agit d’un jeune programmeur de 27 ans, de nationalité russe, qui a eu la mauvaise idée de développer une application qui permet de lire et copier sans restriction les livres électroniques protégés au format PDF. La plainte, déposée à l’origine par Adobe, concernait la violation des lois sur les droits d’auteur électroniques. Venu à Las Vegas présenter son travail à l’occasion du Def Conf, un salon de “pirates” informatiques, Dmitry était arrêté par le FBI le 16 juillet dernier. Devenant ainsi la première personne arrêtée pour n’avoir pas respecté le Digital Millenium Copyright Act regroupant les lois américaines votées en 1998 sur le copyright.

Sous la pression médiatique, Adobe a finalement abandonné les poursuites. Mais Dmitry n’a retrouvé sa liberté qu’en payant une caution de 50 000 dollars avancée par ElcomSoft Limited, l’entreprise qui l’emploie à Moscou. Mais il ne peut quitter le territoire américain car la justice n’a pas “lâché le morceau”. Elle a indiqué dans un communiqué que le programmeur avait été inculpé par la Cour fédérale de San Jose. Il doit répondre de cinq chefs d’accusation et risque 25 ans de prison (cinq ans par chef d’accusation) et jusqu’à 500 000 dollars d’amende. On savait que les Américains faisaient les choses en grand, mais à ce point…

Avertissement aux pirates

D’autant que ce terrible criminel a écrit son programme en Russie, pays plutôt laxiste vis-à-vis des droits d’auteur. Ce n’est certes pas une raison pour les bafouer mais culturellement, ce doit être difficile de comprendre l’intolérante loi américaine. Enfin, plutôt qu’un pirate, Dmitry Sklyarov est surtout un étudiant en doctorat qui prépare sa thèse sur… la sécurité des livres électroniques. Il venait à Las Vegas présenter ses travaux de recherche. Bref, il semble évident que les Américains veulent faire un exemple à travers le cas de Dmitry. Les pirates sont prévenus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur