DoCoMo promettrait la téléphonie 4G pour 2006

Mobilité
Information - news

NTT DoCoMo, qui sera le premier opérateur à proposer de la téléphonie de 3ème génération, pourrait battre tous les records en proposant la 4ème génération bien avant la date imaginée jusqu’ici.

Le Japon chercherait à nous humilier qu’il n’agirait pas autrement. Alors que les opérateurs européens sont en peine de respecter les délais pour le lancement de l’UMTS, autrement dit la téléphonie de 3ème génération, NTT DoCoMo pourrait avancer de quatre ans le lancement de son réseau de 4ème génération. Le quotidien japonais Yomiuri rapporte que l’opérateur a opté pour un passage aux capacités de transmission maximum à l’horizon 2006, alors même que les analystes estimaient que la transition entre 3ème et 4ème générations n’aurait pas lieu avant 2010.

L’opérateur, qui a annoncé le lancement de la troisième génération de téléphonie mobile (3G) pour le mois de mai, pourrait bien en se positionnant très tôt sur le 4G imposer de fait sa propre norme technologique en tant que standard mondial. NTT DoCoMo ne se lance pas seul dans l’aventure puisqu’il s’adjoint les services de Hewlett Packard afin de développer de nouvelles applications et services liés à la téléphonie 4G tel le commerce électronique (voir édition du 19 décembre 2000).

Des mobiles à 100 Mbits/s ?

La téléphonie de 4ème génération dotera les téléphones de capacités telles qu’ils disposeront alors de débits allant de 20 à 100 Mbits/s, soit 50 fois plus que ceux que l’on nous promet pour 2001-2002. A titre de comparaison, les téléphones GSM d’aujourd’hui proposent un débit de 9,6 Kbits/s.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur