Doctissimo se lance dans la vente de médicaments en ligne

Marketing
doctissimo-doctipharma-pharmacie-vente-medicaments-ligne

Le portail e-santé Doctissimo diversifie son activité et lance un espace marchand DoctiPharma, en collaboration avec les officines de pharmacie agréées.

Doctissimo inaugure DoctiPharma.fr, un espace e-commerce via lequel les internautes pourront acheter des produits de parapharmacie et de médicaments sans ordonnance. Après avoir investi dans la start-up MonDocteur en décembre 2013, le portail e-santé du groupe Lagardère Active élargit son activité dans sa thématique de prédilection.

Ce nouveau service permet aux internautes d’effectuer des recherches de produits selon leurs noms, leurs effets, ou d’autres thématiques précises. Ils peuvent trier les résultats par prix, par proximité avec la pharmacie, etc. C’est en misant sur des critères précis de recherche que DoctiPharma entend stimuler la compétitivité des officines et tirer les prix vers le bas.

La présentation d’informations détaillées sur les produits de pharmacie vendus est censée rassurer les internautes.

“Les consommateurs qui connaissent déjà Doctissimo, retrouveront leur pharmacien en toute confiance sur Doctipharma.fr. Ils profiteront à la fois de la sécurité du circuit pharmaceutique, d’un accès facilité aux conseils de leurs pharmaciens, et de la souplesse du e-commerce qui leur assure le choix, le prix et le service”, déclare Stéphanie Barré, Directrice générale de DoctiPharma, cité dans le communiqué.

DoctiPharma : la cible des officines de pharmacie

Cette place de marché est destinée aux pharmaciens exerçant leur activité dans une officine physique pour respecter le cadre règlementaire.“C’est une solution clé en main pour les pharmaciens qui veulent se lancer dans le e-commerce et qui n’ont pas le temps de créer un site Internet”, précise Stéphanie Barré lors d’une interview accordée au Figaro.

Un modèle qui se rapprocherait donc de celui de 1001pharmacies.com qui a levé 2 millions d’euros récemment. Pour proposer leurs produits via le portail DoctiPharma, les officines devront toutefois payer un abonnement mensuel de 79 euros et concéder entre 10 et 15% du chiffre d’affaire généré par ce biais.

Selon un sondage IFOP pour le compte du groupement de pharmaciens PHR (datant de janvier 2014), seuls 4% des Français achètent des médicaments en ligne. Pourquoi ce manque d’attractivité ? L’article publié dans Le Figaro à l’époque évoquait la crainte de contrefaçons, l’absence de conseil du pharmacien et des prix trop onéreux.

 

doctipharma-doctissimo-medicament-ecommerce
DoctiPharma se présente comme beaucoup d’autres sites e-commerce mais met l’accent sur la sécurité en garantissant la transparence sur la provenance des produits et l’identité des vendeurs.
Crédit image : DoctiPharma

Quiz : Etes-vous au point sur les solutions e-commerce ?

(Credit photo : Shutterstock.com –  Copyright: racorn)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur