Doctolib.fr lève 26 millions d’euros : priorité à l’axe France-Allemagne

EntrepriseLevées de fonds
doctolib-stanislas-niox-chateau-CEO

Avec cet important tour de table de Doctolib (prises de rendez-vous médicaux), le fonds Large Venture de Bpifrance entre dans le capital.

Doctolib signe un quatrième tour de table de 26 millions d’euros avec le soutien de Bpifrance (via le fonds Large Venture), du fonds Accel et des business angels comme Pierre Kosciusko-Morizet (co-fondateur de PriceMinister) et Nicolas Brusson (co-fondateur de BlaBlaCar).

Depuis le démarrage du service de prises de rendez-vous médicaux sur Internet, la start-up, co-fondée par Stanislas Niox-Château (au poste de CEO), Ivan Schneider, Jessy Bernal et Thomas Landais, a levé 50 millions d’euros. La dernière levée de fonds remontait à octobre 2015 (d’un montant de 18 millions d’euros).

Sur 2017, Doctolib compte poursuivre son ancrage entre la France et l’Allemagne. La société Internet compte recruter plus de 150 personnes (alors qu’elle dispose déjà d’un effectif de 300 collaborateurs répartis sur 35 villes) pour nouer des liens commerciaux avec leurs cibles de prédilection sur les deux pays : les pros de santé (17 000 relations établies dans ce sens) et les établissements de santé (435).

La plateforme de mise en relation patients-docteurs recense plus de 6 millions de visites par mois sur son site Internet et ses applications mobiles (disponible sur iPhone et les terminaux Android).

La concurrence est forte sur ce segment face à d’autres start-up comme MonDocteur.fr ou RDVmedicaux.com (MyBestPro).

Crédit photo : Stanislas Niox-Château (Doctolib)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur