DocuSign renouvelle sa direction : un signal fort avant l’IPO ?

BourseCloudEntrepriseLevées de fonds
docusign-keith-krach
2 2

Après plus de trois ans passés à la direction de DocuSign, Keith Krach quitte ses fonctions. Pour mieux ouvrir la voie à une introduction en Bourse ?

DocuSign en Bourse, bientôt une réalité ?

Un signal fort vient d’être envoyé en ce sens : un passage de témoin se prépare à la direction de l’entreprise américaine spécialisée dans la gestion des transactions numériques.

Dans un mémo interne dont Re/code s’est procuré une copie (et dont l’authenticité a été confirmée à Reuters par une source dite « proche du dossier »), le dénommé Keith Krach, qui exerce depuis 2012 en qualité de CEO, annonce qu’il quitte officiellement ses fonctions.

Ce serial-entrepreneur, qui avait notamment fondé Ariba (logiciels et services IT ; acquis par SAP pour 4,3 milliards de dollars) restera en poste le temps qu’un successeur soit désigné. Il conservera par ailleurs, pour une durée minimale de trois ans, la présidence qu’il occupe depuis bientôt sept ans. Tout en gardant une part significative au capital de la société.

Keith Krach affirme passer le relais dans le cadre d’un plan « Built to Last Leadership » lancé à son initiative avec l’aval du conseil d’administration.

Principal objectif affiché par DocuSign : accélérer le virage amorcé ces derniers mois pour se centrer sur les applications métier et y intégrer sa solution cloud de signature électronique dans une logique de gestion globale des transactions numériques à l’échelle de l’entreprise.

L’accord de partenariat tout juste signé avec Dell concourt à cette stratégie. Le groupe informatique texan va assurer la mise sur le marché et la vente de la plate-forme DTM de DocuSign, dans la lignée d’un soutien financier apporté en début d’année.

DocuSign avait, à cette occasion, levé près de 300 millions de dollars. L’opération avait été marquée par l’entrée au capital de nombreuses structures d’investissement : banques, fonds privés, sociétés de gestion de patrimoine familial…

Aujourd’hui valorisé à environ 3 milliards de dollars avec 50 millions d’utilisateurs revendiqués (100 000 entreprises clientes), l’éditeur est accompagné par des références comme FedEx, Google, Microsoft, Salesforce, Samsung, SAP et Visa.

Crédit photo : iCreative3D – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur