DocuSign reconnaît sa responsabilité dans une affaire de phishing

Sécurité
docusign-phishing

La campagne de phishing qui vise actuellement les clients de DocuSign résulte d’une fuite d’adresses électroniques depuis l’un des serveurs de l’éditeur.

Une semaine après la première alerte, les choses se précisent concernant la campagne de phishing qui vise actuellement les utilisateurs de DocuSign.

Le fournisseur de solutions de signature électronique reconnaît que les adresses e-mail de ses clients ont fuité depuis l’un de ses serveurs.

Il affirme toutefois que le système en question n’est « pas central », car utilisé, en l’occurrence, pour diffuser des annonces relatives au service eSignature, principale brique de l’offre DocuSign.

Les courriels malveillants semblent provenir de l’éditeur et contenir, sous la forme d’un document Word, soit une facture, soit une autorisation de transfert de fonds… à signer dans les deux cas.

L’ouverture du fichier déclenche, si les macros sont activées dans le traitement de texte, l’installation d’un malware.

Entre @docus.com et @docusgn.com, les domaines exploités pour envoyer les e-mails piégés peuvent ne pas éveiller les soupçons au premier abord. Si bien que DocuSign appelle ses clients à la plus grande vigilance, non sans leur assurer que les adresses électroniques de leurs propres clients n’ont pas été exposées, sauf s’ils avaient eux-mêmes un compte DocuSign.

Autres recommandations* émises pour l’occasion : mettre à jour son antivirus, transférer tout message douteux à spam@docusign.com… et consulter le livre blanc de la maison – PDF, 4 pages – sur le thème du phishing.

DocuSign y constate notamment que le phénomène est encouragé d’un côté par la tendance des utilisateurs à employer le même mot de passe sur plusieurs services et de l’autre, des entreprises à exploiter des adresses e-mail en tant qu’identifiants sur leur réseau.

* « Il n’y a jamais de pièces jointes dans nos e-mails », précise DocuSign.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur