Domino: Lotus écarte Netware et mise sur Linux

Cloud

Lotus a confirmé la semaine dernière qu’il lancerait une version Linux de son serveur Domino et arrêtera sa diffusion sur Netware, le système d’exploitation réseau de Novell.

Les rumeurs évoquant le revirement stratégique de Lotus concernant Netware ont été confirmés : comme nous l’avions indiqué récemment (voir édition du 3 juin 1999), l’éditeur ne proposera plus de version de son serveur Domino pour Netware. En effet, de nombreux utilisateurs ont critiqué le manque d’adéquation entre cette application et Netware. “NetWare est la pire des plate-forme pour Notes”, assène George MacDonald, consultant IT pour la firme Bond Technologies. “Elle est gourmande en mémoire, instable et demande un serveur dédié. Windows NT effectue les transferts de fichiers et imprime mieux que Netware ne sert les applications”.

Lotus a décidé de modifier sa politique, reconnaissant que Linux représentait une plate-forme plus adaptée pour Domino. “Netware, c’est de la vieille histoire. La nouvelle, c’est Linux”, revendique désormais John Moffit, responsable du marketing chez Lotus.

Pour en savoir plus : http://www.lotus.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur