Données sur mobiles : la Chine a une longueur d’avance

Mobilité

La Chine est, loin devant les autres, le pays qui compte le plus d’utilisateurs des services de téléchargement de données sur mobiles.

Selon une étude menée par la société GMI auprès de 1 000 personnes dans huit pays, les Chinois seraient les plus gros utilisateurs de données sur téléphone mobile, loin devant les Américains. En Chine, 97 % des utilisateurs de mobiles téléchargent des données, contre moins de 50 % aux Etats-Unis.

Les coûts élevés sont de loin le principal frein à l’adoption des services de données mobiles. Environ 85 % des personnes interrogées ont déclaré qu’elles consommeraient plus de services de ce type s’ils étaient moins chers, et plus de la moitié les adopteraient si elles avaient la possibilité de les tester préalablement.

Pas de difficultés techniques

La facilité d’usage n’est, quant à elle, pas un problème. Moins d’un tiers des utilisateurs ont indiqué avoir rencontré des difficultés techniques pour télécharger des contenus ou constaté des lenteurs dans le transfert des données.

“La Chine est un gigantesque marché d’utilisateurs avancés”, explique Rachel Lashford, analyste pour Canalys. “Une fois que le gouvernement chinois aura validé sa version de la 3G, ce phénomène va encore s’amplifier. Les gens veulent tous posséder un appareil connecté à l’Internet.”

Des contenus différents d’un pays à l’autre

En Grande-Bretagne, les contenus les plus prisés sont les flashs d’information (70 % des utilisateurs), suivis par les clips sportifs (50 %). Les utilisateurs chinois préfèrent de leur côté les alertes météo, tandis que les Etats-Unis et l’Italie sont les plus gros consommateurs de contenus pour adultes (plus d’un téléchargement sur dix).

“Il est clair qu’il existe de réelles différences, en fonction de la géographie, dans la façon de consommer des données mobiles”, commente Michel Quazza, directeur général de la société SurfKitchen qui a commandé cette étude. “Il est également évident que les utilisateurs, quelle que soit leur localisation géographique, demandent plus de transparence sur les coûts des données mobiles, ainsi qu’un service personnalisé et facile à utiliser.”

(Traduction d’un article de VNUnet.com en date du 8 février 2006)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur