Dorcel remporte le grand prix du Cristal Festival

MarketingPublicité
cristal festival

Avec sa campagne #HandsOffDorcel remporte le grand prix du Cristal Festival qui a réuni en fin de semaine plus de 300 professionnels de la publicité.

Le porno est-il une activité en phase de normalisation ? On pourrait le croire en regardant le palmarès du Cristal Festival, une compétition réunissant près de 300 professionnels de la communication pendant une semaine à Courchevel, et qui a décidé de remettre son grand prix au groupe Dorcel pour sa campagne “sans les mains” (#Handsoff) orchestrée par l’agence Marcel.

Lancée en début d’année, cette campagne consistait à donner un accès complet au catalogue VOD de DorcelVision aux seuls internautes capables de laisser leurs mains … sur leur clavier.  “Cette récompense démontre que Dorcel devient une marque comme les autres” a noté Ghislain Faribeault, Directeur marketing de Dorcel, en recevant son trophée.

Une récompense pour ce service de “divertissement” qui détonne dans un palmarès international où des pays nettement plus prudes comme l’Egypte ou le Liban, ont pu être récompensés pour des campagnes visant à revaloriser le rôle des mères dans les sociétés orientales encore marquées par un certain traditionalisme.

Outre Dorcel, ce Cristal Festival 2015 a en tout cas fait la part belle au numérique, avec des prix récompensant les campagnes AramisAuto (prix E-commerce), le formulaire interactif de Canal+/BETC (prix Acquisition client), la campagne re-lock Love d’Orange / Marcel (prix social media), le droïd Matsuko de Dentsu (prix innovation), la campagne “j’écris en arabe” de Samsung / Leo Burnett (prix produit) et BackuP Memory de Samsung / BBDO (prix vidéo), la campagne Playing Can’t Be Bad – Little Girl de Changyou / Saatchi & Saatchi (prix jeu vidéo)  ou encore l’outil publicitaire mobile de S4M (prix start-up).

Côté agences, BBDO est désignée “Advertising Network” de l’année, Starcom “Media Network” de l’année, Omnicom est la “holding de l’année”, Leo Burnett (omni présente pendant la cérémonie de clôture) est “l’agence publicitaire de l’année” et Mindshare repart avec le trophée de “l’agence media” de l’année.

Tout comme son rival de Cannes (Lions), le Cristal Festival a enfin souhaité souligner la montée en puissance de la technologie (programmatique, big data, machine learning, intelligence artificielle, etc…) dans l’univers de la publicité et tenter de réconcilier “mad men” et “math men”.

Parmi les nombreux VIP, le festival a notamment donné la parole à Gilles Babinet, Digital Champion de la France auprès de la commission européenne, venu expliquer l’apport du Big Data au secteur de la communication.

Cristal Bronze

 


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur