Dossier Stockage (volet 4) : le SAN, un réseau réservé au stockage

Cloud

Pour désengorger le réseau de l’entreprise, un système a été inventé sous
forme de réseau secondaire intégralement dédié au stockage : le Storage Area
Network (SAN).

L’idée de base est simple : il s’agit de dissocier le stockage des serveurs et de développer un réseau secondaire en parallèle, réseau exclusivement réservé à cette opération, ce qui permettra de désengorger le réseau local.

Un SAN se distingue par les caractéristiques suivantes:

– Il permet aux serveurs un accès partagé à une ferme de stockage commune et à une ou plusieurs librairies de bandes pour la sauvegarde et la restoration.

– Il utilise un réseau Fibre Channel distinct et spécifique au stockage.

– Il assure les transferts de données stockées entre les serveurs et les dispositifs de stockage sur le SAN, allégeant de ce fait la charge du LAN.

– Il permet l’installation distante de sous-systèmes de disques durs et de librairies de bandes.

Dans cette architecture, les unités de stockage sont des sous systèmes intelligents qui allient souplesse d’utilisation et sécurité. Ceci permet de séparer la fonction de stockage des serveurs, grâce à une couche logicielle présente sur ces périphériques, couche qui permet le partage des données sans passer par le serveur.

Les points clé des technologies NAS et SAN
source : Dataligence
NAS SAN
Fonction principale Serveur spécialisé, qui sert les fichiers et les données stockées aux postes clients et aux autres serveurs à travers le réseau Le stockage est accessible à travers un réseau qui lui est spécialement dédié. Sa principale fonction est de fournir aux serveurs un stockage consolidé basé sur le Fibre Channel
Applications bien adaptées Ideal pour servir les fichiers Ideal pour les bases de données et le traitement des transactions en ligne
Transfert des données A travers un LAN ou un WAN A travers le SAN vers un serveur vers un LAN ou un WAN
Ressources de stockage et de sauvegarde Les sauvegardes peuvent être attachées directement à des appliances NAS intermédiaires ou être distribuées et attachées à un LAN ou un WAN Les ressources de stockage et de sauvegardes peuvent être attachées directement au serveur ou à travers une structure Fibre Channel
Disponibilité Des alimentations et des ventilateurs redondants sont couramment utilisés Des composants matériels et logiciels redondants donnent au système une haute disponibilité. Le système peut être configuré sans le moindre point de panne
Scalabilité Plusieurs serveurs NAS peuvent être ajoutés au réseau, et du stockage peut être ajouté aux serveurs NAS intermédiaires Le stockage peut être étendu par l’ajout de switches Fibre Channel et de dispositifs de stockage

La gestion du stockage peut alors s’opérer de façon centralisée, ce qui simplifie son administration et permet de consolider les données. De cette façon, on peut envisager l’architecture informatique des données comme étant constituées de trois couches : les stations clientes, les serveurs et le stockage.

Le SAN est utilisé aussi bien par des périphériques de stockage tels que les baies RAID que par les librairies de sauvegarde ou par des grappes de serveurs. Il est même possible de connecter sur le même SAN des disques, des bandes, voire de rassembler dans le cas d’une architecture plus vaste plusieurs SAN distants.

source : Dataligence

Principales différences entre le SAN et le NAS
SAN NAS
Orienté paquets SCSI Orienté fichier
Basé sur le protocole Fibre Channel Basé sur le protocole Ethernet
Le stockage est isolé et protégé de l’accès client général Conçu spécifiquement pour un accès client général
Support des applications serveur avec haut niveau de performances SCSI Support des applications client dans un environnement NFS/CIFS hétérogène
Le déploiement est souvent complexe Peut être installé rapidement et facilement

Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur