Double coeur : IBM veut garder une longueur d’avance

Mobilité

Les principaux fabricants informatiques, dont IBM, sont désormais engagés dans la production de puces à deux processeurs intégrés. Les premiers PowerPC reposant sur le modèle du double coeur sont attendus prochainement.

La semaine prochaine, IBM devrait annoncer le lancement de nouveaux serveurs basés sur son processeur Power5, ce qui devrait donner un coup d’accélérateur à la bataille des fondeurs autour des puces biprocesseurs. Le Power5 consomme 160 Watts à 1,8 GHz. Ce qui représente 60 Watts de plus qu’un Pentium dernier modèle. Oui mais voilà : c’est une puce pour serveurs d’une part, et elle dispose de deux coeurs de calculs. Il s’agira de la deuxième génération de ce type de processeurs pour IBM. Le groupe informatique mondial considère que cette voie permet de minimiser la consommation électrique de ses puces et donc la dissipation thermique.

“La raison de l’orientation actuelle vers des puces multi-coeurs plutôt que simple-coeur tient dans le faible voltage qu’elles nécessitent”, a expliqué Norman Rohrer, un spécialiste PowerPC d’IBM dans les colonnes du The Semiconductor Reporter. Le raisonnement est simple : deux coeurs à 2 GHz dissipent moins d’énergie qu’une puce équivalente tournant à 4 GHz. Une moindre consommation facilite la conception de ces morceaux de silicium. Pour les spécialistes du marché, les processeurs à double coeur devraient être plus puissants, plus flexibles, plus efficaces et capables de réaliser plus de tâches dans le même temps.

Tous les fondeurs sont désormais engagés dans cette voie : Sun a dévoilé son Ultrasparc IV (voir édition du 25 février 2003) en février dernier. AMD a annoncé sa puce le mois dernier (voir édition du 15 juin 2004). Quant à Freescale (voir édition du 5 mai 2004), la firme reste discète sur ce sujet mais son plan de développement qui date de juin 2003 a également fait apparaître une puce de ce type. Le site de Crolles 2, dédié à la recherche et le développement en nanotechnologies et situé en Isère, servirait de point central à Freescale pour ce type de projet.

De son côté, Intel prépare son offensive coi : le géant pourrait lancer ses premiers processeurs à double coeur pour PC l’année prochaine. “Nous pensons être devant Intel. La famille K8 (qui inclut les Opteron et Athlon 64) a été conçue dès le début pour proposer des versions multi-coeurs”, a indiqué Marty Seyer, l’un des directeurs d’AMD à l’hebdomadaire RockyMountainnews.

Dans cette cacophonie de bruits de couloir, il est difficile de savoir quel fabricant de processeurs sera le premier à dégainer en proposant un ordinateur personnel ou un portable doté de ce type de processeur. Pour le moment, aucune date de sortie n’a été officialisée.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur