DPii veut dématérialiser les courriers et factures des PME

CloudEntreprise

DPii Telecom & Services lance un nouveau produit pour aider les petites entreprises et les travailleurs indépendants à dématérialiser leurs documents.

DPii Telecom & Services lance un nouveau service de dématérialisation destiné aux PME : DPii EDC Fast Demat.

Cette gamme de trois solutions doit permettre “aux artisans, commerçants, laboratoires, TPE et PME de dématérialiser entre 50 et 200 documents par mois (courriers, factures, traites, convocations d’assemblées, bilans, analyses médicales…).

Ce nouveau produit a vocation à numériser les documents, à les chiffrer, et à les transmettre “de façon sécurisée“.

L’intérêt est d’économiser 80% sur le coût des envois. Et cela permet de travailler avec les grandes entreprises car nous convertissons les fichiers au format XML“, affirme Pierre Patuel, co-fondateur de DPii contacté par téléphone.

Il précise que ces documents, conformes à la Direction générale des impôts (DGI), ont aussi valeur légale en cas de litige.

L’entreprise cliente transfère ses documents numérisés directement depuis ses logiciels comptables (Sage, Ciel) vers le portail de DPii Virtual-post.net (ou sa déclinaison Medic-post.net pour le secteur de la santé).

La documentation numérisée fait l’objet d’une indexation et un module permet d’y effectuer des recherches.

Le module FactoSign certifié ChamberSign assure l’horodatage et la signature électronique à valeur légale“, précise DPii.

Une fois un document déposé sur la plate-forme, un accusé de réception est automatiquement généré.

Une option payante permet en plus de conserver les éléments numérisés pendant une période de dix ans avec valeur légale.

Pour éviter tout regard indiscret, l’éditeur assure “une traçabilité détaillée et horodatée des personnes ayant consulté le document” .

Pour accéder à ce service, DPii propose des forfaits annuels permettant 500, 1500 ou 2400 envois de documents signés, horodatés et archivés pendant douze mois à 290 euros, 600 euros et 720 euros hors taxes par an.

Pour bénéficier de la dimension “archivage légal” (10 ans), il faudra ajouter 50 euros, 150 euros et 240 euros HT par an en fonction du forfait adopté.

Pierre Patuel expliqué que son entreprise, fondée en 1986, génère maintenant un chiffre d’affaires de 1,8 million d’euros (pour 2010, il devrait être similaire en 2011) avec 9 employés.

“Nous existons depuis 1986, et nous avons commencé par le télex, qui était le SMS à valeur juridique. Puis nous sommes passés au fax, et maintenant, depuis 3 ans, nous nous intéressons à la dématérialisation, depuis que les normes se sont stabilisées.”

Selon lui, les offres Fast Demat reviennent à 19 centimes par document, un tarif concurrentiel face à des rivaux comme B-process (“qui atteignent environ 50 centimes par document”).

DPii télécom & services commercialise aussi des solutions de gestion et de production pour les entreprises (logiciels, traitement des transmissions fax, mail et SMS).

La société développe surtout la dimension “dématérialisation” du courrier postal, des factures, et des documents fiscaux ou médicaux.

Elle présente de nombreuses références dans divers secteurs comme l’alimentation, la distribution, l’industrie, les loisirs et les voyages, le transport, la santé…

Selon le site Internet du prestataire, plus de 500 clients (dont une trentaine à l’international) “font confiance à DPii télécom & Services qui gère pour eux près de 2 millions de transactions par mois”.

Parmi ces clients, Pierre Patuel cite ainsi CAMP France (qui génère moins de 300 factures par an) ou le laboratoire Cerba (qui en génère plus de 50 000 par mois).

Ces solutions sont proposées par des revendeurs : Aparteam pour les PME et Trader’s pour les grands comptes.

Logo : © Roman Sigaev – Fotolia.com

A lire également : Sage Expo : DPii Telecom & Services intègre les « Editeurs Partenaires Sage » (ChannelInsider, 06/05/11)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur