DRAM : le tandem Toshiba – Hynix viserait Elpida

Mobilité

La situation évolue sur le front du rachat d’Elpida. Toshiba aurait coupé court à son cavalier seul pour tenter une alliance avec le Sud-Coréen Hynix. L’américain Micron reste également en lice.

Un temps dit hors course sur le front du rachat d’Elpida, Toshiba envisagerait une alliance avec le fabricant sud-coréen SK Hynix Semiconductor.

Les deux parties s’opposeraient ainsi au cavalier seul d’un troisième larron, l’américain Micron, qui aurait quant à lui proposé 1,4 milliard de dollars pour faire l’acquisition du spécialiste nippon de la DRAM.

Il n’est plus question, pour l’heure, d’une quelconque offre de la part de Global Foundries, dont Reuters souligne le silence radio en l’imminence d’un premier tour d’enchères qui devrait se tenir au cours du mois.

Le Japonais Elpida, qui affiche une perte globale de 4,13 milliards de dollars, est censé en rembourser 846 millions.

En raison de telles difficultés financières, le groupe vient de déposer le bilan et s’est mis en quête d’un repreneur.

Début janvier, Toshiba était pourtant pressenti pour raviver seul la flamme de son compatriote.

Et proroger un tant soit peu l’aventure tumultueuse de la DRAM, dont l’essor des tablettes tactiles, au même titre que les récentes inondations en Thaïlande, a manqué de sonner le glas.

Il n’en sera rien, tout du moins aux dernières nouvelles.

Selon les données iSuppli du troisième trimestre 2011 (publiées en décembre 2011), Elpida est considéré comme le troisième fabricant de DRAM au cours du troisième trimestre 2011 (12,1%) derrière Hynix (21,5%) et le leader Samsung (45%).

Update 06/04/12 à 14h53 : on apprend selon Bloomberg que le fonds d’investissement TPG Capital pourrait faire une offre également de son côté.

Crédit image :© Oleg Kozlov – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur