Droit d’auteur : la presse belge s’en prend maintenant à MSN Actualité

Mobilité

Après Google, c’est au tour du portail Internet de Microsoft de s’attirer les
foudres des éditeurs de journaux francophones en Belgique.

Google n’est plus la seule cible des attaques des éditeurs de presse belge pour violation du droit d’auteur. Dorénavant, il faut ajouter MSN sur la liste. Après les soucis judiciaires rencontrés par le moteur de recherche Google et à son portail d’actualités Google News, c’est au tour de Microsoft et à son portail belge d’informations MSN Actualité d’être pointé du doigt par les éditeurs de journaux belges francophones.

Le 11 octobre, la Copiepresse, association gérant les problématiques de droits d’auteur pour less journaux belges francophones, a adressé une lettre de mise en demeure à Microsoft. La lettre demandait à la firme de Redmond de cesser de publier, sans autorisation préalable, des accroches des articles des journaux publiés en ligne accessibles à partir de la page d’accueil d’actualité de la déclinaison belge de son portail Internet via www.msn.be.

Auparavant, Google avait subi les foudres de la Copiepresse. En septembre dernier, une décision de justice a obligé Google News à ne plus reprendre les contenus de la presse belge. En cas d’infraction, le moteur devait payer une astreinte d’un million d’euros par jour. Google, absent lors de la prmeière audience le 5 septembre, a néanmoins obtenu que son affaire soit rejugée le 24 novembre (voir édition du 25 septembre 2006).

Google n’est plus la seule cible des attaques des éditeurs de presse belge pour violation du droit d’auteur. Dorénavant, il faut ajouter MSN sur la liste. Après les soucis judiciaires rencontrés par le moteur de recherche Google et à son portail d’actualités Google News, c’est au tour de Microsoft et à son portail belge d’informations MSN Actualité d’être pointé du doigt par les éditeurs de journaux belges francophones.

Le 11 octobre, la Copiepresse, association gérant les problématiques de droits d’auteur pour less journaux belges francophones, a adressé une lettre de mise en demeure à Microsoft. La lettre demandait à la firme de Redmond de cesser de publier, sans autorisation préalable, des accroches des articles des journaux publiés en ligne accessibles à partir de la page d’accueil d’actualité de la déclinaison belge de son portail Internet via www.msn.be.

Auparavant, Google avait subi les foudres de la Copiepresse. En septembre dernier, une décision de justice a obligé Google News à ne plus reprendre les contenus de la presse belge. En cas d’infraction, le moteur devait payer une astreinte d’un million d’euros par jour. Google, absent lors de la prmeière audience le 5 septembre, a néanmoins obtenu que son affaire soit rejugée le 24 novembre (voir édition du 25 septembre 2006).


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur