Droit du travail bafoué – Chine : une ONG vise le duo Pegatron – Apple

Régulations
china-labor-watch-pegatron-chine

Le fournisseur d’Apple est accusé par l’ONG China Labor Watch de ne pas respecter le droit du travail chinois. Pas moins de 86 infractions recensées.

Pegatron, un des sous-traitants high-tech d’Apple en Chine, est épinglé par l’ONG China Labor Watch pour violation du droit du travail.

L’ONG a publié son rapport d’enquête menée dans trois unités locales de production Pegatron : Shanghai (qui produit l’iPhone), Riteng (une filiale toujours à Shanghai et qui fabrique des ordinateurs Apple), et AVY (filiale à Suzhon produisant des composants pour iPad).

Le fournisseur d’Apple serait encore moins respectueux du droit du travail et de ses salariés que Foxconn régulièrement accusé d’employer des pratiques douteuses causant le suicide de ses employés.

Dans ces trois établissements, l’ONG affirme avoir découvert que la durée hebdomadaire de travail est respectivement de 66, 67 et 69 heures.

Largement au-dessus de la durée légale de travail théorique dans le pays (49 heures).

Et même des normes de responsabilité sociale érigés par Apple qui demande à ses fournisseurs de respecter un temps hebdo horaire inférieur à…60 heures par semaine, toujours selon China Labor Watch.

“Notre enquête a dévoilé que les travailleurs étaient forcés de signer des formulaires stipulant un niveau moindre d’heures supplémentaires par rapport à la réalité”, explique la CLW.

Pire encore, Pegatron effectuerait de lourdes discriminations à l’embauche en refusant par exemple d’embaucher les Tibétains, les personnes de plus de 35 ans, ou encore les tatoués…

En tout, l’enquête de CLW tendrait à démontrer que Pegatron réalise 86 infractions au droit du travail, incluant 36 violations inscrites dans les textes de loi et une cinquantaine d’autres d’ordre éthique.

Le tout dans une quinzaine de catégories de dérives liés au monde professionnel.

L’ONG apporte également du grain à moudre sur les cas de recrutement de mineurs rejoignant les chaînes d’assemblage.

Selon la CLW, ces débordements seraient tout simplement dus à la volonté de Pegatron de rester compétitif et encouragés par Apple, qui serait plus préoccupé par la qualité de ses produits que par le respect de ses propres normes.

Au passage, l’ONG est peut-être tombée sur une perle : l’un des produits en cours de fabrication par Pegatron serait un iPhone en plastique, ce qui alimente les rumeurs à propos l’arrivée sur le marché d’un smartphone low cost.

La “Marque à la pomme” n’a pas tardé à répondre aux accusations de China Labor Watch dans le Wall Street Journal.

Elle rappelle qu’Apple a mené près de 15 audits chez Pegatron depuis le début de leur collaboration en 2007.

En interrogeant près de 130 000 travailleurs, le groupe américain estime que la durée moyenne hebdo des employés se situe en réalité aux alentours de 46 heures.

La firme de Cupertino se déclare aussi en étroit contact avec la CLW et prête à faire le nécessaire pour que le droit chinois soit respecté.

Ainsi Apple devrait envoyer des enquêteurs dans les prochains jours.

“Si nos auditeurs constatent que des travailleurs ont été sous-payés ou n’ont pas reçu les compensations pour tout temps de travail qu’ils auraient effectué, nous demanderons que Pegatron les rembourse intégralement.

Les manquements au respect du droit du travail en Chine est un sujet récurent qui nuit à l’image d’Apple. Bien qu’elle ne soit pas le seule firme américaine à recourir à ces sous-traitants asiatiques, c’est la marque la plus exposée.

En 2012, la firme de Tim Cook s’était déjà retrouvée sous les feux de l’actualité car China Labour Bulletin (une autre ONG basée à Hong Kong) dénonçait l’exploitation des travailleurs sur les sites de production Foxconn.

Des conditions déplorables avec des cadences infernales qui pouvaient amener des salariés à des actes de suicide…

 

clw-pegatron-apple-employes-extenues
Des employés d’une usine de Pegatron dorment à même le sol dans le hall d’entrée de l’usine.

——Quiz——-

Connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

——————

Crédit photo : rapport CLW – Pegatron – juillet 2013


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur