Drones : la valorisation du constructeur chinois DJI s’envole

EntrepriseLevées de fonds

La société chinoise DJI a levé 75 millions de dollars, ce qui la valorise à 8 milliards de dollars. Du jamais vu pour un constructeur de drones.

L’ascension de DJI (SZ DJI Technology de son nom complet) prend des airs de success story tant elle est fulgurante.

Créée en 2006 à Hong Kong par Frank Wang, la société chinoise qui conçoit des drones haut de gamme vient de lever 75 millions de dollars auprès d’Accel Partners, l’un des plus gros investissements jamais réalisé par la société de capital risque. DJI serait ainsi valorisé à 8 milliards de dollars.

Et ce n’est probablement pas terminé puisque des pourparlers avec d’autres investisseurs seraient en cours, avec, à l’horizon, une valorisation qui pourrait s’envoler à 10 milliards de dollars.

Nous pensons que c’est encore un marché naissant, mais qu’il s’agit d’une nouvelle catégorie de technologie mondiale “, a déclaré Sameer Gandhi, qui a dirigé l’ investissement pour Accel, société basée à Palo Alto en Californie. ” Il s’agit de la société qui, nous l’estimons, sera le leader dans cette catégorie.

Il faut dire que DJI connait une croissance éclaire. Basé à Shenzen en Chine, DJI s’est rapidement imposé comme le leader mondial dans le domaine des drones en termes de chiffre d’affaires.

La société est en passe de le doubler cette année puisqu’il pourrait atteindre 1 milliard de dollars en 2015 (contre 130 millions de dollars en 2013). DJI avait vendu 400 000 de ses drones en 2014 avec un premier prix débutant à 859 dollars.

Une croissance record dans un secteur qui prend de l’ampleur. Selon ABI Intelligence, le marché du drone grand public devrait connaitre une croissance annuelle de 19% au cours des 5 prochaines années pour atteindre les 10 milliards de dollars.

Leader dans son domaine, DJI l’est déjà, même si la société compte de nombreux rivaux tels que Parrot, Hubsan, Blade, Turbo Ace mais aussi la société californienne 3D Robotics. Cette dernière a levé 100 millions de dollars grâce à plusieurs tours de table, dont 64 millions de dollars le mois dernier.

Largement connu pour son très populaire drone vedette Phantom, DJI est très prisé des photographes et des cinéastes. Mais, la société entend dépasser le registre du « simple » constructeur de drones en proposant une véritable plate-forme (logicielle et matérielle).

DJI a ainsi commencé à proposer un kit de développement lors de la commercialisation de son dernier drone, le Inspire One, en novembre 2014.

Nous aspirons à offrir une plate-forme pour une créativité sans bornes et pour l’exploration dans des domaines aussi variés que le cinéma, l’agriculture, la conservation, la recherche et le sauvetage, les infrastructures pour l’énergie, la cartographie et plus encore“, a déclaré Frank Wang.

 

 

(Crédit photo @DJI)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur