Dropbox accentue la numérisation de documents sur mobile

Apps mobilesCloudMobilité

Les déclinaisons mobiles de Dropbox (sous iOS et Android) sont réactualisées, avec un focus sur la numérisation de documents papier. L’autre app Paper arrive en français.

Dropbox améliore ses applications mobiles de productivité.

Dans sa version Android, la numérisation de documents est intégrée. Les utilisateurs peuvent convertir des reçus, des notes de réunion ou n’importe quel document en fichier PDF qui sera enregistré dans l’espace de stockage Dropbox.

Cette fonction existait déjà sur la déclinaison iOS (mais aussi des apps concurrentes comme Google Drive et Microsoft OneDrive).

Côté édition, les efforts consentis sur la numérisation permet de rogner ou de faire pivoter les documents numérisés afin d’obtenir le rendu souhaité mais aussi de scanner plusieurs documents à destination d’un seul fichier PDF.

Les clients de Dropbox Business ne sont pas oubliés : ils gagnent la possibilité de réaliser des recherches par mots-clés dans leurs documents. C’est la reconnaissance optique de caractère (OCR pour Optical Character Recognition) qui est ici mise à contribution.

Ces évolutions incrémentales des apps de Dropbox participent d’un souci de productivité, de sorte que « les outils de Dropbox soient aussi flexibles que la façon de travailler ».

Dropbox_MàJ_b

La version mobile de Paper en français

Outil d’édition en ligne de documents en mode collaboratif, Paper bouge aussi. Introduit en octobre 2015,  il est proposé dans sa version finale depuis février.

Les versions iOS et Android de Paper (iOS et Android) gagnent un mode hors-ligne, précise un billet de blog.

Même sans disposer de connexion à Internet, les utilisateur sont en mesure de créer de nouveaux document, d’en consulter, de les modifier ou de les commenter.

Paper s’ouvre aussi à de nouveaux marchés en devenant disponible dans 20 langues (dont le français et l’espagnol) pour ses moutures Android et iOS.

Pour rappel, Dropbox avait développé Paper sur la base de HackPad (start-up acquise en avril 2014), qui était en cours de gestation au sein de l’incubateur Y Combinator.

Dropbox_MàJ_a

(Crédit photos : @Dropbox)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur