Dropbox rachète KBVT : de la reconnaissance d’images dans le cloud

Régulations
dropbox-kbvt

Avec l’objectif d’améliorer le tri des photos stockées par ses utilisateurs, Dropbox rachète l’Américain KBVT, qui développe des technologies de reconnaissance de formes.

Pour la huitième fois depuis le début de l’année, la maison Dropbox s’agrandit à la faveur d’une opération de croissance externe.

Officialisée en date du 9 septembre 2014, cette acquisition stratégique porte sur KBVT, une entreprise américaine spécialisée dans les technologies d’intelligence artificielle et plus particulièrement la reconnaissance de formes. En s’appuyant sur des outils d’apprentissage automatique et de mesure stratégique, les deux cofondateurs – et uniques employés – de KBVT ont développé des algorithmes pouvant notamment être utilisés pour classer des images “au vol”.

Parmi les critères pris en compte figurent, outre les sujets et objets photographiés, la récurrence d’un élément de décor, les conditions météo ou encore l’éventuelle présence de texte. Autant d’éléments qui pourraient permettre à Dropbox d’appliquer des métadonnées aux photos stockées par ses utilisateurs… et ainsi de les trier plus efficacement. C’est tout du moins ce qu’Aditya Agrawal confie à TechCrunch. Le vice-président de l’ingénierie chez Dropbox évoque une acquisition “ultra-stratégique” et ajoute : “La capacité d’organiser les fichiers multimédias va devenir une valeur ajoutée pour les fournisseurs de stockage cloud“.

Aux origines de KBVT (fondé en 2004), on retrouve Peter Belhumeur et David Kriegman, tous deux professeurs en sciences de l’informatique. Le premier officie depuis 2002 à l’Université Columbia de New York ; le second enseigne depuis la même année à l’université de Californie, au sein de la Jacobs School of Engineering.

Diplômé de Harvard et de l’Institut Isaac Newton (en sciences mathématiques), Peter Belhumeur s’est spécialisé dans la reconnaissance faciale. Titulaire de plusieurs distinctions honorifiques attribuées par la communauté scientifique, il est le créateur des applications iOS Leafsnap et Dogsnap, qui permettent respectivement d’identifier des espèces d’arbres et des races de chiens à partir de photographies.

David Kriegman s’est pour sa part spécialisé dans la robotique et la reconnaissance d’objets. Diplômé en génie électrique à Princetown (cursus poursuivi à Stanford), il avait fondé, dans les années 1990, la société Taaz, qui proposait des solutions de modélisation photoréaliste à destination des marques, distributeurs et agences média.

Les deux associés ont rejoint les équipes de Dropbox pour travailler sur l’intégration de leur technologie au sein de la plate-forme cloud, qui revendique 300 millions d’utilisateurs et 80 000 clients payants.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : géants du high-tech, qui a racheté quoi ?

Crédit photo : Sergey Nivens – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur