Dropbox synchronise la mise à jour de son site Internet

Cloud
dropbox cloud

En quête de valeur ajoutée pour distinguer son offre de stockage en ligne, Dropbox axe la mise à jour de son interface Web autour du partage de photos et de la prévisualisation de documents.

En quête de valeur ajoutée pour distinguer son offre de stockage en ligne face à des services comme Mozy, Carbonite ou SugarSync, Dropbox axe la mise à jour de son site Internet sur la prévisualisation de documents et le partage de photos.

En dépit de la multiplication des électrons libres (clients de synchronisation et applications mobiles) qui gravitent à son entour, l’interface Web reste un pilier de l’expérience utilisateur.

La voici gratifiée d’une visionneuse intégrée, certes non encore opérationnelle pour les documents de type tableur, mais compatible avec de nombreux formats (DOC, PDF, JPG…) dont elle offre un aperçu à la volée.

Un survol du pointeur et le fichier est consultable dans une fenêtre jaillissante, sans avoir à le télécharger. La plate-forme du concurrent Box.com intègre un outil similaire.

Le déploiement de cette fonctionnalité s’échelonnera “sur les prochains mois“. Même constat pour le partage de photos, avec un onglet dédié qui fera son apparition sur la page d’accueil.

Toutes les images détectées dans la Dropbox trouveront leur place dans cette rubrique, classées dans l’ordre chronologique et présentées sous la forme de vignettes.

Hérité du rachat de Snapjoy (éditeur d’une application de publication mutualisée de photos), le concept dit de “l’album virtuel” simplifiera la diffusion sur les réseaux sociaux.

Il permettra notamment de publier d’une traite une sélection de photos situées dans différents dossiers, ce qui n’était jusqu’alors pas possible.

Vu cette capacité d’intégration technologique, l’offensive pourrait bientôt se recentrer sur la musique en streaming, donnant suite logique à l’acquisition, fin 2012, d’un spécialiste en la matière : Audiogalaxy.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : le cloud computing, ça vous parle ?

Crédit image : Dropbox


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur