Du contenu multimédia distribué sur papier

Cloud

Depuis plusieurs semaines, le quotidien le plus diffusé au monde (le japonais Yomiuri Shimbun) fournit à ses lecteurs des logiciels en les imprimant sur ses pages. Un simple scanner suffit ensuite à décoder le morceau de musique ou le jeu d’échec ainsi fourni. Développée par Intacta, la technique est certes originale, mais à l’heure d’Internet, elle semble dépassée.

Stocker des données sur du papier : l’idée est incongrue, pourtant la technique est au point. Ainsi Intacta, alliée depuis peu à Fujitsu, propose un système de codage de points qui permet de placer l’équivalent de 100 à 120 KB sur une feuille de papier au format A4. Pour l’instant, les données sont codées en noir et blanc, mais la couleur est à l’étude, ce qui augmenterait les capacités de stockage pour une même surface.

Le Yomiuri Shimbun, quotidien japonais qui atteint une diffusion record de 10 millions d’exemplaires, a été séduit par le procédé. Pour le premier essai, ses lecteurs ont pu écouter “Amarylis”, un air de musique hexagonal littéralement imprimé sur leur journal devenu support multimédia. Depuis, animations et petits jeux se partagent la vedette aux côté des contenus sonores. Seul hic : il faut non seulement avoir un scanner à disposition, mais pire encore, bénéficier d’un accès Internet. Tout simplement parce qu’il faut télécharger une application gratuite permettant de décoder le fichier numérisé, en l’occurrence sur le site du journal.

A première vue donc, les avantages du système sont loin d’être évidents. Les seuls lecteurs du Yomiuri Shimbun, vrais bénéficiaires de la technique Intacta seraient ceux n’ayant pas de connexion Internet mais un scanner et un voisin leur ayant fait passer l’application pour décoder ! Car sinon, tant qu’à faire autant télécharger les données. Plus sérieusement, les applications pourraient se retrouver du côté du stockage. Imaginez seulement : “C’est quoi toutes ces photocopies, tu as archivé tous tes mails sur papier ?”, “Non, c’est une copie de mon disque dur !”

Pour en savoir plus : Intacta


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur