Dures critiques des pro-Mac à propos de Windows XP

Cloud

A 25 jours du lancement de MacOS X, les commentaires acides envers Microsoft se poursuivent, après que la firme de Redmond a dévoilé Windows XP, le successeur unifié des Windows actuels. Les injures ont plu, malgré les justifications des responsables produits de la firme. Cette agitation a lieu alors que Microsoft fait face à une cour d’appel aux Etats-Unis. Un collaborateur de la firme, anonymement, explique l’origine du nom…

Quelle a bien pu être la réaction de Steve Jobs et des collaborateurs d’Apple à la présentation de Windows XP ? Pour le moment, rien n’a filtré ! Mais dans les forums, les chats ou dans des articles, le public ne s’est pas gardé de vitupérer (voir édition du 15 février 2001). XP est considéré, à tort ou à raison, comme “un vulgaire clone d’Apple”. Un développeur à la retraite, Tom Minutaglio, s’est joint à la complainte des aficionados du Mac : “Quasiment à la veille du lancement de MacOS X, les voleurs éhontés de Microsoft laissent voir leur nouveau système d’exploitation XP. Les ‘années Windows’ se sont envolées  maintenant il [le système] commence par un ‘X’. Et les nouvelles fonctionnalités sont des arnaques inspirées d’iTunes, iMovie, iDVD, Airport, etc.”Microsoft nie s’être inspiré du monde AppleEn surface, les deux systèmes semblent similaires. Du bleu en fond d’écran, des couleurs transparentes, des barres de menus simplifiées, des dispositions similaires. Un rapprochement que nient les responsables produits de Microsoft. Art Pettigrue, interrogé par Wired, a indiqué que “toute ressemblance est accidentelle”. Il aurait sans doute dû s’arrêter à cette explication, car sa phrase suivante fait l’objet de polémiques : “Nous avons fait ce que les clients nous ont dit qu’ils voulaient”. “Mais les utilisateurs Windows ne désirent-ils pas une interface encore plus proche de celles proposées sur le Mac ?”, s’interrogent certains compères d’Apple. Pour tenter de mettre fin à toute controverse, Art Pettigrue a souligné : “Nous n’avons volé aucun canard à Apple”. Un avis qui est loin d’être partagé dans les méandres du Web où on cancane sur le sujet…Le canard en question n’est plus présenté sur le site de Cupertino, bien qu’il y soit encore accessible. Il est considéré comme l’un des éléments qui a fait émerger la question suivante : Apple peut-elle poursuivre Microsoft ? Celle-ci est d’autant plus d’actualité que le géant de Redmond passe devant une cour d’appel (voir édition du 27 février 2001), nouvelle péripétie de son procès fleuve, où on l’accuse de pratiques monopolistiques après avoir cherché à étouffer ses concurrents, tant en ce qui concerne les systèmes d’exploitation que les navigateurs de l’Internet. Aucun sympathisant du Mac n’est toutefois dupe : Apple ne bougera pas, pour ne pas se brouiller avec un des principaux fournisseurs de logiciels pour son système.La “vraie” signification de XP oeun des membres supposés de l’équipe marketing de Microsoft vient tout de même à la rescousse de sa firme, sous couvert d’anonymat, sur le site Rightonmac. “Il semble qu’il y ait un peu de confusion en ce qui concerne le nom officiel que Microsoft a donné à la prochaine version de son produit Windows, ‘Windows XP’. (?) Certains se trompent sur leur impression que le ‘XP’ qui apparaît après ‘Windows’ serait une abréviation de mots tels que ‘eXperience’ ou ‘eXtrême Performance’, etc. (?) D’autres ont suggéré que le ‘X’ est un vol caractérisé du ‘X’ de l’OS de nouvelle génération d’Apple, MacOS X. Il y aurait une impression dans le public selon laquelle Microsoft tend à copier tout ce qui vient d’Apple. Bien qu’il y ait un peu de vrai là-dedans, nous n’y reviendrons pas.”Selon cet intervenant, le XP n’est autre qu’un “Emoticon” (un smiley), l’une de ces icônes que les internautes utilisent dans les courriers électroniques pour montrer leurs sentiments ou leurs émotions. “Comme avec tout ’emoticon’, il vous faut baisser la tête sur la gauche pour le reconnaître. (?) Pour être honnête, nous nous sommes vraiment amusés à le créer, et nous avons été payés beaucoup trop cher !” Alors ? Que comprendre de ce nouveau nom ? Effectivement, il “symbolise l’expérience de l’utilisateur Windows et se prononce de la manière suivante : ‘Windows, Bleeech'”. Ou encore : Windows, beurk !Pour en savoir plus :* Le site de Wired (en anglais)* De l’origine de Windows XP sur Rightonmac (en anglais)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur