DVD Jon rajoute l’iPhone dans ses trophées de piratage

CloudMobilitéSmartphones

Le hacker DVD Jon annonce être parvenu à activer les fonctionnalités iPod de
l’iPhone jusqu’alors liées à l’abonnement chez AT&T.

L’arrivée sur le marché de l’iPhone a donné une nouvelle occasion à DVD Jon de faire parler de lui. Le jeune informaticien norvégien (24 ans) a annoncé, le 3 juillet 2007 sur son blog, avoir réussi à activer l’iPhone sans souscrire à une offre d’abonnement d’AT&T, l’opérateur exclusif du terminal téléphonique sur le territoire américain. “J’ai trouvé un moyen d’activer un iPhone sans donner un centime et vos informations personnelles à AT&T NSA”, écrit, non sans humour, le “pirate” . La NSA (National Security Agency) désignant les organismes gouvernementaux américains responsables de la collecte et l’analyse des communications sur le territoire (et au-delà).

Le jeune homme, Jon Lech Johansen de son vrai nom, est en fait parvenu à activer les fonctions “iPod” de l’iPhone, c’est-à-dire la possibilité de lire des fichiers son et vidéo, ainsi que la connexion Internet, indépendamment d’un abonnement chez l’opérateur de téléphonie. “L’iPhone n’a pas de fonctionnalités téléphoniques, mais l’iPod et le Wi-Fi fonctionnent”, précise-t-il. C’est en “jouant” avec l’iPhone d’un ami que DVD Jon s’est intéressé au mode d’activation de l’appareil car “il y a des gens qui veulent un iPhone pour l’utiliser en tant qu’iPod et appareil Wi-Fi sans avoir à souscrire un contrat de deux ans chez AT&T”, justifie-t-il dans un message posté le 2 juillet.

DVD Jon avait gagné ses lettres de noblesse (et surtout son sobriquet) en s’attaquant au système de verrouillage des DVD. Il avait développé (lors de son procès en 2002 il prétendra ne pas être à l’origine du programme informatique) et diffusé le DeCSS, une application qui permettait de casser les codes de protection d’un DVD afin de pouvoir le lire et le copier sous un environnement Linux. La MPAA (Motion Picture Association) et la DVD CCA (US DVD Copy Control Association), deux associations qui avaient porté plainte contre lui, ont été déboutées de leurs actions devant les tribunaux norvégiens, pays d’origine du hacker.

Entre 300 et 700 000 unités vendues

Jon Lech Johansen s’était ensuite distingué en 2004 en cassant LossLess, le système de chiffrement du signal Wi-Fi de la borne Airport Express d’Apple. Ce petit génie de l’informatique avait poursuivit ses efforts en 2005 en présentant l’application PyMusique qui permettait d’acheter des titres musicaux sur l’iTunes Store sans avoir à subir les systèmes de protection DRM (digital rights management).

Quelques mois plus tard, le jeune prodige proposait un moyen de contourner les protections de Windows Media Player. Fin 2006, c’est FairPlay, le système de gestion des droits numériques, qui tombait sous les attaques de DVD Jon.

La nouvelle performance de Jon Lech Johansen ne devrait rien changer aux objectifs de ventes du terminal téléphonique vendu 500 et 600 dollars selon la configuration. Selon les sources, il se serait vendu entre 300 et 700 000 iPhone depuis sa sortie le 29 juin. Apple a prévu d’en commercialiser 10 millions dans le monde la première année. L’arrivée de l’appareil en Europe est attendue pour l’automne et début 2008 pour l’Asie.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur