DWDM : Cisco muscle ses réseaux optiques

Régulations

L’équipementier rachète pour 7,4 milliards de dollars les deux jeunes sociétés Cerent et Monterey afin d’accélérer la montée en puissance de ses équipements pour réseaux câblés. L’enjeu : séduire les grands opérateurs de l’Internet, en se hissant au niveau des ténors Lucent, Nortel et Alcatel.

Cisco prévoit d’effectuer un nouvel investissement colossal pour doper les capacités de ses gammes de produits. L’équipementier apportera 6,9 milliards de dollars en actions (43 milliards de francs) pour le rachat d’un spécialiste de la transmission sur fibre optique, Cerent, ce qui représenterait l’acquisition privée la plus chère jamais concédée par un industriel privé du secteur IT. Le géant des réseaux s’offre en même temps pour 500 millions de dollars (3 milliards de francs) le fabricant d’équipements de connexion DWDM Monterey Networks.

Les technologies de ces deux jeunes sociétés, fondées en 1997, permettent aux trafics de commutation de circuits ou par paquets d’être transportés sur les réseaux optiques modernes. “C’est un bon départ sur le plan des produits”, explique Jim Slaby, analyste senior pour le Giga Information Group. Expliquant que la présence d’un fournisseur DWDM manquait encore à la panoplie de Cisco, le consultant estime que pour l’équipementier “le réel défi est de savoir s’il peut prouver qu’il possède tout ce que proposent déjà Lucent et Nortel”. “Cisco est bon lorsqu’il s’agit de vendre aux entreprises, mais vendre aux opérateurs est une autre histoire oeils sont gros et demandent beaucoup”, continue Jim Slaby.

Tandis que Cerent revendique déjà une centaine de clients, Monterey ne prévoit pas de commercialiser son offre avant la mi-2000. Unique produit de Cerent, le boîtier Cerent 454 s’appuie sur le multiplexage DWDM pour accélérer les débits sur fibre optique et réduire en même temps les coûts de transmission. Ce double rachat fait suite notamment à un précédent accord passé avec la société Ciena, dont la technologie DWDM doit être intégrée aux routeurs gigabit de Cisco.

Pour en savoir plus : http://www.cisco.com (US)


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur