e-Administration : les internautes sont appelés à donner leur avis

Mobilité

Alors que les services publics entament la deuxième étape vers leur nouvelle vie numérique, le gouvernement invite les internautes à donner leurs avis sur 15 propositions pour “améliorer la relation numérique” entre administration et usagers.

Valérie Pécresse continue sa croisade pour favoriser les interactions numériques entre les usagers et l’administration.

Alors que le projet de partage des données publiques (open data) avance à grands pas en France, avec l’ouverture du portail Data.gouv.fr prévue pour début décembre, la ministre du Budget, des Comptes Publics et de la réforme de l’Etat, propose aux internautes de s’exprimer, via le site ensemble-simplifions.fr, sur les 15 propositions « pour améliorer  la relation numérique à l’usager ».

Ces propositions émanent du deuxième rapport sur « l’amélioration de la relation numérique à l’usager », remis il y a quelques jours à Valérie Pécresse par Franck Riester, député UMP de la Seine-et-Marne, et son groupe d’experts du numérique.

Ces propositions devraient permettre de continuer le travail initié par le gouvernement depuis 2010 pour faciliter la mise en place et l’utilisation des démarches administratives en ligne, ainsi qu’optimiser les usages autour de l’e-administration.

Exploiter le potentiel des réseaux sociaux et des terminaux mobiles

L’ensemble de ces propositions soumises aux internautes-usagers s’articule autour de trois axes : donner la parole aux usagers pour améliorer le service public en ligne et pour innover, offrir plus de services personnalisés et, enfin, fournir un accès lisible et cohérent pour les services en ligne, de l’administration.

Parmi les propositions phares émises par le rapport de Franck Riester, citons la systématisation de l’évaluation par les usages des services en ligne, ou l’exploitation du potentiel des médias sociaux.

La mise en place d’un accompagnement personnalisé (téléphone, tchat, messagerie), le développement d’applications mobiles ou l’exploitation du potentiel des smartphones et des tablettes pour des agents au contact du public sont également mis en exergue dans ces propositions.

A cela s’ajoute, par exemple, la possibilité de permettre à l’usager de présenter à l’administration des pièces justificatives via son terminal mobile avec un flash code. On attend cette révolution…

 

Crédit photo : Copyright e-artpictures – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur