e-Billetterie : la plate-forme Eventbrite débarque en France

Marketing

La start-up américaine Eventbrite s’internationalise et propose une version française de sa plate-forme en ligne d’organisation, de gestion et de billetterie pour toute sorte d’évènement.

Fondé en 2006 à San Francisco par Julie et Kevin Hartz, ainsi que par le français Renaud Visage, la plate-forme de gestion d’évènements Eventbrite se dote d’une version française.

La start-up américaine propose tout un  panel d’outils permettant de planifier, de promouvoir et de vendre des billets pour n’importe quel évènement (concert, séminaire, festivals, cours, convention, voyage, etc.).

Concernant l’organisateur, celui-ci est invité à créer et de gérer un événement en ligne à partir des modules proposés par Eventbrite, comme la possibilité de mettre en place une page dédiée, de faire la promotion de son événement et d’instaurer un système de billeterie.

Est également mis en avant la possibilité pour les organisateurs d’accéder à un tableau de bord d’analyse de données, pour faciliter les décisions marketing.

Du côté des participants, ils peuvent trouver un événement dans une ville choisie depuis le site Web d’Eventbrite, réserver, payer (carte bancaire ou PayPal) et imprimer leur billet en ligne.

Si l’évènement est gratuit, l’organisateur n’a rien à débourser. Si la prestation est payante, Eventbrite prend une commission de 2,5% et 0,75 euro par billet vendu.

La jeune pousse dispose aussi d’applications mobiles, comme « Entry Manager », qui transforme les terminaux sous iOS et Android en scanner de tickets, ou encore « Eventbrite », permettant aux participants à un évènement de présenter son billet depuis son mobile.

Fort de quelques 200 salariés, Eventbrite a déjà levé depuis sa création 80 millions de dollars.

Eventbrite a permis d’écouler 50 millions de billets dans le monde depuis son lancement. En 2011, des évènements ont été mis en ligne depuis sa plate-forme dans plus de 170 pays, permettant ainsi à la start-up de générer plus de 20% de ses revenus hors des Etats-Unis.

 

 

Crédit photo : © U.P.images-Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur