e-Book : Amazon injecte son Kindle au coeur du PC

Cloud

Amazon lance son application Kindle for PC, qui permet, depuis son PC, de lire les e-books téléchargés sur son lecteur Kindle.

Comment se distinguer sur le marché des lecteurs d’e-books, de plus en plus concurrentiel ? Amazon esquisse un début de réponse : intégrer les livres électroniques aux ordinateurs. Alors que son lecteur Kindle a passé la frontière américaine pour débouler en France et dans 99 autres pays en octobre dernier, Amazon lève cette fois-ci le voile sur son application “Kindle for PC”.

Kindle for PC permet de consulter sur son ordinateur les e-books que l’utilisateur a téléchargé sur son Kindle, à partir du catalogue en ligne de plus de 360 000 ouvrages et périodiques numériques proposé par Amazon, en utilisant le processus de synchronisation entre le Kindle et le PC, rendu possible grâce à la technologie WhisperSync.

Les e-books consultés sur un ordinateur reprennent les fonctions déjà utilisées par le Kindle, comme les marque-pages, les notes de lectures, le chapitrage et la modification de la taille du texte.

A partir de leur PC, les internautes pourront aussi directement acheter et télécharger des e-books depuis le Kindle Store, la librairie numérique d’Amazon.

Seul inconvénient, comme avait déjà pu le constater les utilisateurs français du Kindle :  les livres électroniques ne sont disponibles qu’en langue anglaise…

Selon Amazon, une version pour les Mac de son application Kindle for PC est bientôt prévue. En outre, le cyber-commercant propose également une application Kindle pour les iPhone et iPod Touch, qui repose sur le même principe que le Kindle for PC, mais celle-ci n’est pour l’instant disponible qu’aux Etats-Unis.

En multipliant les supports où sa plate-forme d’e-books est accessible et en assurant une meilleure interopérabilité avec le PC, Amazon montre sa volonté de rester dans la course, à l’heure où les concurrents sur le marché des e-books se multiplient et deviennent plus agressifs. Sony, qui détient 35% du marché des lecteurs de livres électroniques aux USA, contre 60% pour Amazon, a lancé son offensive cet été, en annonçant de nouveaux modèles pour ses Reader et en adoptant le format ouvert ePub pour sa propre librairie numérique.

Amazon doit aussi affronter les velléités de la chaîne américaine de librairies Barnes & Noble qui a lancé en octobre dernier son propre lecteur d’e-books, le Nook, associé à sa plate-forme de téléchargement d’ouvrages électroniques.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur