e-book : la librairie numérique Google Editions sera inaugurée cet été

MobilitéTablettes

Google lancera cet été en France sa librairie numérique Google Editions, qui proposera en ligne des centaines de milliers d’e-books qui pourront être lus depuis n’importe quel terminal.

Alors que les relations entre Google Books, le service de numérisation d’ouvrages de la firme de Mountain View, et certaines maisons d’édition françaises, comme La Martinière ou Gallimard, restent tendues, le groupe Internet, lors d’une conférence du secteur du livre à New York ce 4 mai, a annoncé que Google Editions, sa propre librairie numérique, sera inaugurée en France d’ici à la fin juillet.

Google se lance ainsi sur le terrain des e-books, un secteur déjà occupé par Amazon et son Kindle Store, qui propose des ouvrages numériques adaptés à son lecteur de livres électroniques vedette, le Kindle, et par Apple et son iBookStore, à destination de l’iPad.

Accessible depuis Internet, Google Editions commercialisera des e-books issus de la numérisation des ouvrages de ses 30 000 éditeurs partenaires. Reste à connaître la proportion de titres et de périodiques français qui sera finalement proposée…

La firme de Mountain View a également précisé que les revendeurs indépendants de livres pourront nouer des accords avec Google Editions afin de pouvoir vendre les ouvrages numérisés depuis leurs propres sites Web.

Google devrait proposer entre 400 000 et 600 000 ouvrages sur sa librairie numérique mais les tarifs de vente de ces e-books n’ont pas encore été dévoilés.

Atout incontestable : à la différence d’Apple et d’Amazon, Google Editions délivrera des livres électroniques qui pourront être lus à partir de n’importe quel appareil : ordinateurs, smartphones, qu’ils soient sous Android ou non, tablettes numériques, comme l’iPad, baladeurs multimédia ou encore lecteurs d’e-books…

En effet, pour se démarquer, Google a fait le pari de l’ouverture en proposant des e-books sans DRM (Digital Rights Management), ces verrous numériques anti-copie, et en choisissant d’adopter le format de fichier ouvert ePub, permettant ainsi à ses ouvrages numériques de pouvoir être lus sur n’importe quel type de terminal.

Selon le site Actualitté.com, Google aurait décidé de retenir pour lui 30% du prix de vente d’un e-book et de reverser les 70% restants aux éditeurs. Un modèle économique similaire à celui employé par Apple et Amazon.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur