E-book : Sony adopte le format ouvert ePub

Mobilité
sony-reader

Pied-de-nez à Amazon : Sony tente le pari de l’interopérabilité sur le marché des e-books, en utilisant le format ouvert ePub pour l’ensemble de ses lecteurs Reader et de sa librairie numérique.

Sony tient à devenir le porte-drapeau du marché des livres électroniques, qui s’annonce déjà prometteur, notamment aux Etats-Unis. En annonçant l’arrivée imminente de deux nouveaux lecteurs d’e-books il y a quelques semaines, le groupe japonais apportait déjà sa pierre à l’édifice. Sony tente maintenant un deuxième coup de poker : proposer un format de fichier ouvert, à la fois pour sa librairie numérique et pour ses Reader.

Baptisée ePub, cette norme ouverte a été développée par l’International Digital Publishing Forum, un groupe d’éditeurs. Une façon pour Sony de démontrer que ses lecteurs d’ouvrages numériques, les fameux Reader, disposent d’un atout supplémentaire sur ses concurrents, dont le plus redoutable est Amazon : pouvoir désormais lire tous les e-books, même ceux ne provenant pas de sa plate-forme de téléchargements de contenus.

Les livres électroniques proposés par la plate-forme de Sony pourront aussi trouver leur place sur les lecteurs d’e-books concurrents… De leur côté, les Kindle d’Amazon fonctionnent toujours à partir d’une technologie fermée.

Enthousiaste, Sony précise qu’il compte convertir sa librairie numérique au format ePub avant la fin de cette année.

Mais le groupe nippon ne s’arrête pas là et annonce qu’il compte aussi très vite abandonner son logiciel de DRM, les verrous anti-copie, actuellement intégré à ses Reader. Il compte installer en remplacement un logiciel ouvert, assurant les mêmes fonctions, mais édité cette fois-ci par Adobe.

Sony a donc fait le choix de faire place à l’interopérabilité, sur un marché bouillonnant, jeune et encore un peu confus, où le nombre des acteurs ne cesse de se multiplier. Le groupe japonais tient ainsi à “faire un effort pour mettre un terme à la confusion dans le monde des livres virtuels”.

Selon le cabinet d’études Forrester Research, trois millions d’e-books trouveront preneur cette année, contre 13 millions en 2013 sur le sol américain. En outre, les ventes de livres numérisés se sont élevées à 113 millions de dollars en 2008, soit une progression de 68% par rapport à 2007.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur