E-books : Barnes & Noble acquiert Fictionwise

Mobilité

La plus grande chaîne de librairies américaine veut investir ce marché largement dominé par le duo Amazon-Kindle.

Le succès du Kindle d’Amazon a suscité un véritable engouement pour les e-books. Cela a réveillé les ardeurs de Barnes & Noble. Le plus grand réseau de librairie aux Etats-Unis a acquis Fictionwise, un site de commerce de livres électroniques.

“Nous pensons que les opportunités de croissance dans le domaine sont fortes”, a indiqué William Lynch, président des activités Internet de Barnes & Noble. Son groupe a a déboursé 15,7 millions de dollars (12,3 millions d’euros) pour s’offrir Fictionwise dont la fondation remonte à l’an 2000.

Si les ventes de e-books ne représentent qu’une fraction des ventes des libraires, leur nombre a triplé au cours de l’année 2008, selon un sondage de l’agence marketing littéraire Codex Group. 3% des ventes de livres entre décembre et janvier étaient des e-books.

Un format plus ouvert

Selon Scott Pendergast, P-DG de Fictionwise, le marché des e-books n’a d’avenir que si les livres électroniques sont exemptés de systèmes de gestion de droit numérique (DRM). Au nom de la compatibilité des contenus avec les différents lecteurs. Rappelons que le dispositif de Kindle d’Amazon est doté de son propre système de DRM.

En l’état actuel, les e-books achetés sur Fictionwise peuvent être lus depuis des ordinateurs, le Sony Reader, l’iPhone et d’autres type de smartphones. Fictionwise dispose à l’heure actuelle d’un catalogue de 60 000 ouvrages, et devrait rapidement enrichir sa collection.

La décision de Barnes & Noble d’investir sérieusement sur le marché des e-books sonne-t-elle le glas d’un quasi monopole pour Amazon, qui a lancé l’expérience Kindle en 2007 ?

“Nous aimerions voir plus de concurrence dans le secteur”, a indiqué au New York Times la responsable des opérations numériques chez le libraire Simon & Schuster, Elinor Hirshhorn. “Personne n’apprécie vraiment les monopoles”, renchérit le directeur de l’Association of American Publishers, Pat Schroeder.

Fictionwise a par ailleurs signé un contrat avec la start-up californienne Plastic Logic, qui prévoit de commercialiser son propre e-book reader l’année prochaine. Barnes & Noble n’est en revanche pas encore à ce stade.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur