e-Commerce : la consommation collaborative, grande tendance 2016

E-commerceMarketing
e-commerce FEVAD
5 45

Selon l’enquête FEVAD/CSA, plus de 60% des e-acheteurs ont l’intention d’utiliser l’économie de partage dans leurs habitudes e-commerce cette année.

En 2016, 9 e-acheteurs sur 10 envisagent d’acheter autant voire plus sur le Web que l’année dernière, selon  l’enquête FEVAD/CSA sur les perspectives d’achats sur Internet en 2016.

Ces achats sur des sites d’e-commerce porteront sur les vêtements (57%), les produits culturels (52%), les voyages et produits de tourisme (43%) et les produits techniques/électroménagers (42%).

Côté produits plus « atypiques », l’étude note un intérêt marqué pour les bons d’achat à valoir en magasin ou en ligne (29%, +5 points par rapport à 2015), les services d’économie collaborative (15%) et les objets connectés (13%).

Les achats en ligne ne connaissent pas la crise : seulement 3 cyber-consommateurs sur 10 (30%) estiment que le contexte économique impactera leur achats sur le Web. Un chiffre en basse de 10 points sur un  an (39% en 2014).

Le m-commerce deviendra un vrai secteur « poids lourd », grâce notamment à la démocratisation du smartphone et de la tablette : 32% des personnes équipées ont utilisé leur tablette pour effectuer des achats en ligne en 2015 et 20% de leur smartphone.

La consommation collaborative connaîtra un bel essor en 2016 : les e-acheteurs étaient 39% à consommer de cette façon en 2015, et ils devraient être 62% cette année. Les ventes directes et les achats groupés directement aux producteurs par Internet (AMAP,…)  bénéficieront  de la plus forte progression en 2016 : 32% contre 9% en 2015.

La réservation d’hébergements auprès de particuliers, sur le modèle de Airbnb (34%) et le covoiturage (29%) sont aussi fortement envisagés cette année.

Pour une majorité de cyber-acheteurs, cette économie collaborative ne se substitue pas aux circuits d’achat classiques, elle s’y ajoute (76%).

Du côté de la livraison, en 2015, les Français se sont principalement fait livrer leurs achats en ligne chez eux (88%) ou dans un Point Relais (81%). 30% se sont fait aussi livrer en magasin et 7% ont opté pour la livraison en consigne.

La moitié des cyber-consommateurs serait intéressé par une livraison effectuée par un particulier, pour un prix moins élevé (51%), seulement 31% envisageraient la livraison de produits dans le coffre de leur voiture, et le recours à un drone n’intéresserait que 28% d’entre eux.

Méthodologie :
Le baromètre FEVAD/CSA mesure les intentions d’achat de l’année à venir. L’enquête a été réalisée en ligne du 25 décembre au 30 décembre 2015 auprès d’un échantillon représentatif de  1000 e-acheteurs français de 18-74 ans constitué d’après la méthode des quotas (sexe, âge, CSP, région,…).

 

Crédit image : Bloomua – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur