e-Commerce : les Français dépensent toujours plus sur Internet

E-commerceMarketing
FEVAD 2015
5 37

Selon le bilan 2015 de la FEVAD, les Français ont dépensé 65 milliards d’euros sur Internet, soit +14% sur un an. Le m-commerce continue de gagner des parts de marché.

Il est temps de dresser le bilan 2015 du e-commerce français, qui se porte comme un charme : selon les chiffres dévoilés ce 28 janvier par la FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance), le secteur a progressé de 14,3% sur un an : les Français ont ainsi dépensé 64,9 milliards d’euros sur Internet l’année dernière.

Le nombre de transactions a, lui, connu une envolée de 19%, passant de 700 millions en 2014 à 835 millions en 2015.

Sur la seule période de Noël, les ventes sur les plates-formes d’e-commerce a augmenté de 12%, à 12,8 milliards d’euros. Un résultat boosté par l’effet post-attentats de Paris ?

Lors de la traditionnelle conférence de presse de la FEVAD, Marc Lolivier, son délégué général, a souligné que « les montants par transaction sont certes moins élevés, mais les acheteurs sont toujours plus nombreux. En moyenne, l’e-acheteur a dépensé 1 780 euros en 2015 sur Internet ».

En 2015, le montant du panier moyen annuel s’affichait ainsi à 78 euros, soit un recul de 6% sur un an, soit le montant le plus bas jamais enregistré.

Toutefois, ce montant se rapproche davantage de celui enregistré par les magasins physiques, tendant ainsi à créer « une normalisation de l’achat en ligne ».

Malgré tout, cette baisse des montants par transaction est compensée par l’arrivée continue de nouveaux cyber-consommateurs (2,3 millions de plus sur l’année 2015) et l’augmentation soutenue de la fréquence des achats sur la Toile.

La FEVAD estime ainsi une progression de 13% du nombre annuel de commandes par acheteur et un montant de dépenses annuel de l’ordre de +8%.

Une fréquentation au beau fixe qui se traduit également par une poussée du nombre de création de sites d’e-commerce, qui a augmenté de 16% sur un an, soit environ 25 000 plates-formes supplémentaires.  Il y aurait désormais plis de 182 000 sites marchands actifs en France.

Mais ce sont toujours les mêmes qui en profitent : 1% des sites répertoriés réalisent 61% du chiffre d’affaires global, et 85% du CA passe par 5% des sites d’e-commerce, soit 9 000 sites.

Le commerce sur mobile n’est pas le dernier à en profiter. Les ventes réalisées sur les marketplaces (ventes réalisées par des marchands hébergés sur les places de marché) a progressé de 46% en 2015. Le marché des marketplaces est valorisé à hauteur de 3 milliards d’euros, correspondant à 9% des ventes de produits en ligne.

Les ventes depuis un mobile (sites mobiles et applications sur smartphone et tablette) a progressé de 39% sur un an soit 20% du volume d’affaires total, contre 15% en 2014. Ce marché est estimé à 6 milliards d’euros.

 

Crédit image : Conférence de presse FEVAD 2016


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur