L’e-commerce français est toujours en pleine forme

Mobilité

Selon la FEVAD, le chiffre d’affaire du e-commerce en France a progressé de 29% au premier semestre 2010, avec 70 000 sites e-marchands recensés à la même période (+29%).

Selon le bilan de la FEVAD (Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance) pour le premier semestre, les ventes sur Internet ont bondi en France de 29% par rapport à l’année dernière.

Le chiffre d’affaires du commerce électronique sur ces six premiers mois est estimé à 14,5 milliards d’euros, et il devrait dépasser la barre des 32 milliards d’euros à la fin de l’année, contre 25 milliards d’euros en 2009.

Le nombre de sites marchands accessibles sur la Toile a connu aussi une belle croissance en ce début d’année. La FEVAD a ainsi recensé 70 000 sites de e-commerce en France au premier semestre, contre 54 200 un an plus tôt, soit une augmentation de 29%.

Cette croissance s’explique par l’arrivée sur Internet des déclinaisons Web d’enseignes traditionnelles.

Les Français sont par ailleurs de moins en moins réticents à l’idée d’acheter des articles en ligne. “Les gens se rendent de plus en plus compte qu’internet, c’est facile, ce n’est pas cher, ça permet de faire de bonnes affaires de chez soi tranquillement“, explique François Momboisse, président de la FEVAD, rapporte Le Parisien.

Le nombre de cyber-acheteurs a ainsi progressé de 17% en six mois note la FEVAD, ce qui représente 26,4 millions d’internautes qui font leurs courses en ligne.

Le panier moyen de ses clients en ligne s’affiche à 93 euros, soit une légère hausse de 4% par rapport à la même période l’année dernière.

Du côté des e-marchands les plus populaires, la Fédération du E-commerce et de la Vente A Distance note que le site Web français PriceMinister.com, récemment acquis par le groupe Internet japonais Rakuten,a détrôné ce semestre le site de ventes aux enchères eBay, en termes de nombres de visiteurs.

Priceminister a recensé 10,98 millions de visiteurs uniques au premier semestre 2010, contre 10,62 millions pour eBay. Suivent ensuite dans ce Top 10 La Redoute, Amazon, Voyages-sncf, Carrefour, Fnac, CDiscount, Vente-privee.com et Les 3 Suisses.

La déclinaison du commerce électronique sur les terminaux mobiles, le m.commerce, devrait se développer ces prochains mois, grâce à la possibilité, pour les consommateurs, d’acheter des articles de n’importe quel endroit et à n’importe quelle heure à partir de leur smartphone.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur