e-Commerce : les Français remplissent moins mais plus souvent leur panier

E-commerceMarketing
fevad-e-commerce-2016
6 45

La baisse du panier moyen des cyberacheteurs en France se confirme au dernier pointage de la FEVAD. Tout comme l’augmentation de la fréquence des achats.

Exit Actissia, Ebookers, Vertbaudet et Viking Direct ; place à Booking, Galeries Lafayette, La Halle et HomeAway France.

L’heure est à la rotation au sein de l’iCE 40*, du nom de ce panel de sites marchands « leaders » sur lequel la FEVAD s’appuie pour dresser le bilan du e-commerce dans l’Hexagone.

Les prévisions émises il y a un an se sont, dans les grandes lignes, révélées justes : plus de 70 milliards d’euros ont été dépensés en 2016 et la barre du milliard de transactions a été franchie, tout comme le cap des 200 000 sites marchands.

D’une année sur l’autre, des tendances se sont confirmées, à l’image de la baisse du panier moyen, qui recule de 75 à 70 euros. Le développement de l’offre et de la concurrence n’y est pas étranger, au même titre que ce que la FEVAD qualifie de « nouvelles approches en matière de logistique ». En l’occurrence, les abonnements pour des livraisons illimitées ou encore la gratuité des retours.

Ce phénomène est compensé par l’augmentation de la fréquence des achats : le cyberacheteur a réalisé, en moyenne, 28 transactions sur l’année 2016, pour un montant total avoisinant 2 000 euros. On en était, l’an dernier, à 1 780 euros sur une moyenne de 23 transactions.

Bilan : le volume d’affaires global atteint, pour les commandes livrées en France (annulations, échanges et retours déduits ; frais de port compris), 72 milliards d’euros, en hausse annuelle de 14,6 %, dans la lignée des + 14,3 % enregistrés l’an dernier.

Le mobile plus dynamique que les marketplaces

On constate un déséquilibre entre certains indicateurs. Ainsi la progression des ventes sur les places de marché ralentit-elle (+ 18 % pour les marchands hébergés sur les marketplaces de l’iCE 40, contre + 46 % en 2015), quand les achats sur mobile progressent (+ 39 % de C.A. sur les smartphones et tablettes pour les sites de l’iCE 40, que ce soit via les sites ou les apps).

Publié en parallèle, l’Observatoire des usages Internet de Médiamétrie comporte un volet sur l’audience du e-commerce (document PDF, 4 pages). Il fait état de 36,7 millions de cyberacheteurs en France au 4e trimestre 2016, soit 81 % des internautes (+ 380 000 en un an). Ils sont 20 millions de Français à avoir, sur la période, consulté au moins un site ou une app e-commerce avec un smartphone ou une tablette.

Sur octobre-novembre, Amazon comptabilise une moyenne de 16,5 millions de visiteurs uniques par mois. Suivent Cdiscount (11,9 millions), Fnac (10,1 millions), eBay (7,7 millions), Voyages-SNCF.com (6,3 millions) et La Redoute (5,8 millions).

Amazon tient également les rênes sur mobile : 11,6 millions de VU en octobre, contre 6,1 millions pour vente-privee.com, 5,9 millions pour Cdiscount, 5,7 millions pour Fnac, 5 millions pour Groupon et 4,8 millions pour Voyages-SNCF.com.

* Le panel est composé de : 3 Suisses, AccorHotels, Air France, Auchan, Blanche Porte, Booking, Boulanger, Brandalley,  Cdiscount, Cdiscount Pro, Club Med, Conforama, Darty, eDreams, Fnac, Galeries Lafayette, GO Voyages, HomeAway France, Bruneau, Kiabi, La Halle, La Redoute, Lastminute, LDLC Pro, Legallais, Manutan, Mistergooddeal, Opodo, Pierre & Vacances, Raja, Rue du commerce, Sarenza, Sephora, Showroomprivé, Spartoo, Staples/JPG, Ugap, vente-privee.com, vente-privee-voyage.com,  Voyages-SNCF.com et Yves Rocher.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur