L’e-commerce français toujours en grande forme

E-commerceMarketing
conference FEVAD
4 9

Les ventes en ligne en France au 3ème trimestre 2015 ont progressé de 15%, à 15,5 milliards d’euros, selon la FEVAD. Les marketplaces et les ventes sur mobile connaissent un bel essor…

Selon son dernier baromètre, la FEVAD se félicite des bons chiffres du e-commerce durant le troisième trimestre. Les dépenses en ligne ont ainsi atteint, sur la période, 15,5 milliards d’euros, soit une progression de 15% par rapport à l’année dernière.

Le marché du e-commerce continue donc d’afficher sa bonne santé, après des croissances de respectivement +14% et 16% affichées lors des deux premiers trimestres.

Le nombre de transactions continuent lui aussi de croître (+20%) et frôle les 200 millions d’euros entre juillet et septembre 2015. Toutefois, il convient de noter que le montant moyen du panier du cyber-acheteur est en recul de 4%, à 78 euros.

Cette baisse est pourtant compensée, en partie, par l’augmentation du nombre d’achats en ligne, avec 7,4 achats en moyenne par internaute. Le montant dépensé par acheteur au troisième trimestre culmine ainsi à 577 euros, contre « seulement » 491 euros en 2014.

La FEVAD met en exergue le fait que cette nette progression « du nombre d’achats s’explique par l’arrivée de nouveaux sites, d’environ 15% sur un an », a expliqué François Momboisse, président de la Fédération, lors d’une conférence de presse.

L’e-commerce a en outre trouvé de nouveaux relais de croissance solides, comme les marketplaces et les ventes via les terminaux mobiles (smartphone et tablette).

Les ventes transitant par l’Internet mobile ont augmenté de 39% au troisième trimestre de l’année.

Ces belles ventes représentent 19% du chiffre d’affaires des e-commerçants disposant également d’un canal de vente mobile, soit 4 points de plus qu’il y a un  an.

Par ailleurs, le volume des ventes réalisées sur les places de marché ont progressé de 45% au troisième trimestre. En seulement trois ans, les ventes sur les marketplaces ont quadruplé.

A l’approche des fêtes de Noël, la FEVAD estime que les ventes sur Internet, sur la période de novembre et décembre, pourraient culminer à près de 13 milliards d’euros (+13%). A noter que ces prévisions ne tiennent pas compte des éventuelles répercussions sur les ventes en ligne induites par une fréquentation moindre des centres commerciaux et des magasins physiques à la suite des attentats de Paris du 13 novembre…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur