e-Commerce : Google fait coup double face à Groupon

Marketing

Google investit 10 millions de dollars dans un concurrent de Groupon, Whaleshark. Une première opération suivie du rachat du site Web américain Dealmap, un agrégateur de bons plans sur critères géographiques.

L’implantation sur le segment du e-commerce devient une obsession autant qu’une lutte de tous les instants pour Google, qui investit dans Whaleshark et Dealmap, deux sites Web concurrents du site Web de bons plans et d’achats groupés Groupon.

Face au refus catégorique de Groupon de céder à son offre de rachat à 6 milliards de dollars, Google a lancé début 2011 son propre service, dénommé Google Offers.

La plate-forme ne répertorie à l’heure actuelle des bons plans que dans certaines villes des Etats-Unis (New York, San Francisco, Portland, et prochainement Boston, Austin, Denver, Seattle et Washington), alors que Groupon propose des offres de “daily deal” à l’échelle mondiale.

Pour renforcer sa compétitivité sur ce secteur, Google s’immisce, à hauteur de 10 millions de dollars, dans le capital de Whaleshark Media.

Cette société, dont le concept et le modèle commercial s’apparentent à ceux de Groupon, se targue de répertorier plus de 100 000 clients annuels sur 50 millions de visiteurs.

La seconde opération du jour prend la forme d’un rachat et concerne Dealmap, un agrégateur de bons plans par critères géographiques. Ses algorithmes localisent sur une carte les offres spéciales offertes par des commerçants de proximité, à l’image de ce que fait Groupon.

Différence : Dealmap ne négocie pas lui-même des partenariats avec les commerçants, contrairement à Groupon, mais répertorie les bons plans disponibles dans certaines villes.

Pour un montant non dévoilé, Google en fait l’acquisition intégrale, dans l’optique de coupler ses fonctionnalités à Google Maps, sur Internet, mais aussi sur les plates-formes mobiles et sociales.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur