e-commerce : La Redoute se lance sur le marché chinois

E-commerceMarketing
la redoute-azoya
4 37

La Redoute a lancé son site d’e-commerce en Chine, en s’appuyant sur l’expertise du groupe chinois Azoya, fournisseur de solutions cross border pour les cyber-marchands.

Si les Chinois connaissent à coup sûr Alibaba, vont-il bientôt faire connaissance avec le nordiste La Redoute ? En s’appuyant sur l’expertise du groupe chinois Azoya, fournisseur de solutions cross border à destination des e-commerçants, La Redoute veut rapidement concrétiser ses projets de développement dans l’Empire du Milieu.

Présente dans 12 pays, font la France, Azoya s’est fixé pour objectif d’accompagner les cyber-marchands dans le déploiement de leurs activités e-commerce en Chine.

Azoya met ainsi en avant des solutions de développement de sites Web, de paiements en ligne internationaux, de gestion de la logistique, de stratégie marketing, de branding et de conseils stratégiques et opérationnels.

Basée à Shenzen, en Chine, l’entreprise, fondée en 2013, se rémunère en prélevant une commission sur les ventes de ses clients, généralement s’élevant autour de 20%.

C’est ainsi que La Redoute vient d’inaugurer la version chinoise de sa plate-forme d’e-commerce en s’appuyant sur ce partenaire local.

La Redoute a ainsi fait le choix, pour son lancement sur le marché chinois, de valoriser le mode de vie « à la française » dans le choix des gammes de produits à proposer à la vente et de déployer une mise en place d’une stratégie digitale et dédiée aux réseaux sociaux en s’appuyant sur la nouvelle marque de prêt-à-porter La Redoute Madame, déclinable selon les différentes typologies de clientes.

L’e-commerçant française a aussi créée un service après-vente dédié et lancé un site Internet en chinois, se basant sur les particularités de consommation du pays (correspondance des tailles, modalités de paiement).

« L’international représente déjà un quart de notre chiffre d’affaires global », fait remarquer Vanessa Xing, Business Development Manager de La Redoute.

« Nous avons 7 filiales à l’étranger – UK, Belgique, Suisse, Russie, Espagne, Portugal, Suède/Norvège – et 2 marchés – polonais et italien – gérés en direct du siège, et nous développons progressivement le site laredoute.com ainsi que l’activité de vente sur les marketplaces dans le monde. Nous avons identifié la Chine comme un levier de croissance très important. »

 

Crédit image : ilikestudio – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur