e-Commerce : le duo Rakuten – PriceMinister s’empare du logisticien français ADS

Marketing
rakuten-ads-priceminister-logistique-e-commerce

Un pied de plus dans l’Hexagone pour le groupe e-commerce venu du Japon : Rakuten, propriétaire de PriceMinister, acquiert le spécialiste de la logistique Alpha Direct Services.

Se doter d’un ancrage logistique en France au service des marchands qui lui font confiance, telle est l’ambition affichée par Rakuten qui réalise avec ce rachat d’ADS.

Une opération de croissance externe de plus – c’est la sixième en Europe, la plus connue par chez nous étant celle de PriceMinister dont le PDG n’est autre que le très médiatique Pierre Kosciusko-Morizet.

En manifestant son intention de racheter pour un montant non précisé Alpha Direct Services (ADS), spécialiste de la logistique e-commerce en France, Rakuten réalise là sa première acquisition dans le secteur logistique hors de l’archipel nippon.

Ce rachat est gage pour Rakuten de l’ouverture de synergies fortes aux diverses places de marché du groupe, à l’échelle mondiale ou européenne, dont en France Price Minister.

Fondée en 2002 et basée à Beauvais, la société ADS est considérée comme le numéro 1 de la logistique e-commerce en France, avec plus d’une centaine d’enseignes parmi ses clients, dont des grands groupes tels que Nestle, L’Oréal ou encore Sarenza.

En un peu plus de dix ans d’existence, ADS a mis un modèle de logistique e-commerce qualifié par Rakuten « d’ultra efficace et rentable, englobant la gestion des sites Web vendeurs, le traitement des commandes, l’approvisionnement des entrepôts et le service client ».

Disposant du potentiel pour s’étendre à toute l’Europe, ADS est en mesure de livrer toutes les commandes le jour même à Paris et le lendemain dans toute l’Europe.

La société était jusqu’alors actuellement détenue par son fondateur et directeur général Adrian Diaconu et le Fonds de Consolidation et de Développement des Entreprises (FCDE).

Adrian Diaconu, s’explique sur le bien-fondé d’un rachat par Rakuten : “La réussite de ADS s’explique par la qualité de nos relations avec les commerçants de toute taille qui nous font confiance, convaincus par la flexibilité et l’évolutivité de notre modèle de logistique appliqué au e-commerce.”

Il enchaîne : “Nous apportons aussi à Rakuten notre forte culture de l’innovation et du développement interne, à l’origine notamment de notre système exclusif d’automatisation robotique. Nous partageons avec Rakuten la même culture du partenariat, de l’innovation et du développement, ce qui nous vaut de faire désormais partie de leurs perspectives stratégiques.”

Campus Rakuten - PriceMinister
Hiroshi Mikitani à droite, Pierre Kosciusko-Morizet à gauche

Hiroshi Mikitani, P-DG de Rakuten, explique : “Qualité de service et rapidité de livraison conditionnent la pérennité de toute proposition du e-commerce. ADS nous confère un ancrage logistique solide en Europe, au service des marchands présents sur les places de marché Rakuten, actuelles et futures. Les synergies sont fortes entre l’équipe de direction de ADS, leur technologie propriétaire d’automatisation des entrepôts, leur infrastructure en place et le groupe e-commerce Rakuten ainsi qu’avec l’activité logistique. Leurs apports seront précieux pour la poursuite de notre expansion au Japon et au niveau mondial.

Pierre Kosciusko-Morizet, Directeur Rakuten en plus d’être le P-DG de PriceMinister, déclare : “Cet accord représente une étape importante, non seulement pour PriceMinister en France, mais aussi pour le développement européen de Rakuten.”

Il poursuit : “En nous appuyant sur l’expertise marché d’ADS et sur leur technologie de pointe d’automatisation des entrepôts, ‘made in France’, nous avons l’ambition de créer un acteur complet et européen de la logistique e-commerce. Nous sommes impatients d’ajouter le service logistique à la palette d’outils BtoB que nous proposons à nos marchands pour les aider à  vendre sur nos places de marché à travers l’Europe.

A la faveur de ce rachat annoncé par Rakuten et qui doit encore obtenir le feu vert de l’autorité de régulation de la concurrence, on découvre la puissance de feu d’ADS qui est installé à Beauvais et dispose d’une surface de stockage de 100 000 mètres carrés, à l’heure où les plus grands (Amazon en tête) ont également investi massivement dans l’Hexagone afin d’accroitre leurs capacités à stocker et livrer toutes sortes de produits aux quatre coins de France et de Navarre…

Rakuten, qui malgré son appétit n’investit jamais au hasard, sait qu’en s’emparant d’ADS, il met au passage la main sur “Cendrillon”.

Nulle pantoufle de vair ni de carrosse derrière ce nom, mais une structure automatisée qui, selon Kazunori Takeda Senior Executive Officer chez Rakuten, a vocation à être exploitée par son groupe à l’échelle mondiale.

Credit photo Shutterstock – Copyright : Andris Torms


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur