Cloud

e-Commerce : Spartoo a levé 25 millions d’euros

spartoo levée de fonds
0 0

Le site Web de vente de chaussures en ligne Spartoo a bouclé un tour de table de 25 millions d’euros, pour notamment se développer à l’international.

Le portail Web français de vente de chaussures en ligne Spartoo a finalisé sa troisième levée de fonds, à hauteur de 25 millions d’euros, auprès d’A Plus Finance, de la société de gestion CM-CIC Capital Privé, du fonds Highland Partners, d’Endeavour Vision et de Sofina, qui fait ici son entrée au capital de l’entreprise.

Au total, Spartoo a levé 45 millions d’euros.

Fondé en 2006 et éternel concurrent de Sarenza sur le marché des chausseurs en ligne, Spartoo est présent dans 20 pays et propose aux internautes un catalogue de plus de 25 000 modèles et de 500 marques. Il enregistre un trafic de plus de 12 millions de visiteurs uniques en Europe par mois.

Basé à Grenoble, Spartoo emploie 180 collaborateurs et a affiché un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros en 2011.

Ce tour de table de 25 millions d’euros permettra au e-commerçant d’optimiser son développement en Europe.

« Après l’entrée d’actionnaires américains en 2009, il me semblait désormais important de nous entourer de fonds institutionnels européens de référence pour accélérer notre développement en Europe tout en pérennisant notre vision à long terme », a souligné le P-DG et co-fondateur de Spartoo, Boris Saragaglia.

 

 

Crédit image : Copyright MaleWitch-Shutterstock.com

  1. I simply want to mention I’m all new to blogging and site-building and seriously loved your web page. Most likely I’m planning to bookmark your blog . You really come with incredible posts. Bless you for sharing with us your web site.

  2. I use pocket money also. I love it. I also use MPG and it allows me to record my gas purchases and maintenance transactions into pocket money right from MPG.

  3. Greetings! Very useful advice within this article! It is the little changes that produce the greatest changes. Many thanks for sharing!

Les commentaires sont clos.