e-Commerce : Walmart a trouvé son Dada en Chine

E-commerceEntrepriseMarketing
walmart-chine
3 4

Dans le prolongement de son accord avec JD.com, Walmart investit 50 millions de dollars dans la plate-forme e-commerce New Dada.

Walmart franchit une nouvelle étape dans le redéploiement de ses activités en Chine.

Le groupe de distribution américain injecte 50 millions de dollars dans le supermarché en ligne New Dada.

Il avait déjà un pied dans cette plate-forme O2O (« online to offline ») qui revendique 25 millions de clients et 30 000 marchands affiliés dans 18 villes.

Le lien en question a été établi au mois de juin. Walmart avait cédé sa filiale e-commerce Yihaodian à JD.com en échange d’une participation de 5 % au capital du détaillant… actionnaire minoritaire de New Dada.

En coulisse, il y a la plate-forme logistique de Dada, qui assure la livraison dans « plus de 300 villes » de Chine avec 2,5 millions de coursiers et un demi-million de commerçants partenaires.

Walmart va s’appuyer sur ce réseau pour offrir la livraison en deux heures – dans un rayon de 3 kilomètres – pour les provisions commandées dans ses enseignes* via l’application JD Daojia Dada.

En parallèle, sa chaîne Sam’s Club arrive sur JD.com avec une boutique dédiée. De quoi se renforcer face au mastodonte Alibaba sur un marché e-commerce chinois qu’eMarketer a évalué à 672 milliards de dollars en 2015.

* Une vingtaine de boutiques sont dans la boucle pour le moment, sur les 426 que Walmart dit exploiter en Chine. On notera que le groupe continue aujourd’hui d’assurer la partie vente directe de la marketplace Yihaodian, qu’il avait acquise en totalité l’année dernière.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur