e-CRM : Akio tend à déployer ses solutions en mode locatif

Cloud

Aujourd’hui, 60% des clients du prestataire de gestion de la relation
clientèle ont opté pour la location de ses solutions.

Après avoir sorti l’an dernier une nouvelle version de son outil dédié à l’e-CRM (voir édition du 5 septembre 2005), Akio Software, éditeur français de solutions de gestion de la relation client par Internet, propose désormais une déclinaison de cette solution en mode locatif. Une tendance de fond pour la commercialisation de ce type d’outils destinés aux entreprises.

D’autres services sont désormais proposés en location (mode ASP ou internalisé), parallèlement à l’acte d’achat traditionnel des logiciels. C’est le cas d’Akio Fax qui assure la dématérialisation et la gestion des flux de fax entrants ou Akio SelfService qui permet à un site de mettre à disposition de l’internaute une base de connaissance dynamique. Par ailleurs, Akio Chat est une solution de chat professionnelle multilingue. Enfin, Akio Direct Email est un outil de gestion des campagnes marketing par e-mail. Une nouvelle version de ce dernier outil est déjà programmée pour le premier semestre 2007.

“En mode acquisition, le budget moyen d’un client tourne autour de 50 000 euros en comprenant le logiciel, la formation, le paramétrage et autres prestations de service. En mode locatif, le budget moyen mensuel se situe à environ 1 000 euros par mois”, indique Florent de Saint Albin, directeur commercial chez Akio Software. L’entreprise observe une hausse de l’activité location. Elle permet de toucher les PME qui n’ont pas nécessairement les moyens d’acquérir des logiciels. “60% de notre clientèle est en mode location contre 40% en mode acquisition”, précise Florent de Saint Albin.

1,5 nouveau client par mois

Dans sa gamme de produits, Akio Mail Center reste la solution phare de la société. Elle permet de traiter les e-mails envoyés sur les boîtes collectives des entreprises ou postés directement sur les sites Internet. Les trois quarts des clients d’Akio Software utilisent ce service. “L’entreprise dispose au total d’un portefeuille de 120 clients, allant de la PME aux grands comptes” , annonce Florent de Saint Albin. L’entreprise compte des clients grand compte comme France Télécom, la RATP ou Voyages-SNCF.com.

Côté acquisition clients, Akio Software avait acquis 18 nouvelles références l’année dernière. “Nous misons sur un rythme d’acquisition de 1,5 client par mois”, projette Florent de Saint Albin. Dans son secteur d’activité, la société software est principalement confronté à un concurrent du nom d’Eptica(voir édition du 30 août 2005).

Avec un chiffre d’affaires de 900 000 euros déjà générés depuis le début de l’année, Akio compte atteindre la barre des 2 millions d’euros d’ici la fin de l’année. En 2005, l’entreprise avait enregistré un chiffre d’affaires de 1,35 million d’euros pour un résultat net de 100 000 euros.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur