e-Learning : Apple tire de bons enseignements d’iTunes U

CloudMobilitéTablettes
Apple iTunes-U éducation

Pour stimuler l’adoption de ses produits dans le secteur de l’éducation, Apple exploite le potentiel de sa plate-forme d’e-learning iTunes U, qui regroupe un éventail pluridisciplinaire de ressources numériques.

La plate-forme d’e-learning iTunes U, cette déclinaison de l’iTunes Store qui regroupe des ressources numériques dédiées à l’éducation, a dépassé le cap du milliard de téléchargements.

En 6 ans, elle a réuni sous sa coupe 2400 établissements. Collèges, lycées et universités y mettent à disposition des apprenants un éventail pluridisciplinaire de podcasts audio/vidéo, privés ou publics.

Parmi ses références, Apple recense le MIT (Massachusetts Institute of Technology), Cambridge, Harvard, Oxford ou encore Stanford, avec certains cours suivis par “plus de 250 000 personnes” et 60% des téléchargements réalisés hors des Etats-Unis.

A en croire Eddy Cue, vice-président senior de la division Internet & Software Services, il semble qu’iTunes U ait trouvé un écho au-delà des frontières de l’enseignement, fédérant des milliers d’utilisateurs sortis du circuit éducatif et qui cherchent à s’entretenir intellectuellement.

En France, les universités de Paris-Panthéon-Sorbonne, Sophia-Antipolis et La Rochelle ont adopté le concept. Des institutions culturelles s’y mettent aussi, notamment le château de Versailles et le musée du Louvre.

Apple exploite là le potentiel BtoB de ses services pour motiver l’adoption de ses produits – tout particulièrement les tablettes iPad – en introduisant de nouvelles conceptions de l’éducation sous la bannière des technologies numériques.

En phase avec la scolarisation des “digital natives”, la firme de Cupertino cherche à banaliser, sur le long terme, l’usage des TIC, y compris auprès du personnel enseignant.

Sa bibliothèque numérique iBook Store, dont les ressources couvrent actuellement près de 90% des enseignements dispensés dans le circuit scolaire et universitaire américain, s’inscrit dans cette même logique.

A cette image, constructeurs et éditeurs semblent unanimement considérer l’e-learning comme un marché porteur à court terme, y compris sur l’exercice 2013.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous  l’histoire d’Apple ?

Crédit photo : Alberto Masnovo – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur