e-Learning : Intel vise l’interactivité avec Kno

Régulations
intel-kno-education

Intel avance ses pions sur le marché de l’éducation en rachetant la start-up américaine Kno, qui s’est fait connaître pour sa plate-forme interactive d’enseignement numérique.

En phase avec la scolarisation des ‘digital natives’, Intel affine sa stratégie d’approche du système éducatif.

La multinationale dirigée depuis désormais six mois par Brian Krzanich s’était déjà signalée en août dernier, avec deux tablettes délivrées spécifiquement aux établissements scolaires et universitaires, dans le cadre d’une offre ‘packagée’ incluant support client, services et suite logicielle.

Cet ensemble s’est enrichi depuis lors avec des accessoires destinés plus particulièrement à des enseignements scientifiques : capteur magnétique, thermomètre connecté, stylo à technologie capacitive, lentille de zoom pour l’appareil photo…

Inscrite dans un écosystème numérique qu’Intel cherche à mettre en place dans toutes les salles de cours, l’offre devrait prendre davantage de volume à la faveur d’une opération de croissance externe : l’acquisition, pour une somme non dévoilée, de la start-up américaine Kno.

Basée à Santa Clara (Californie) depuis sa prise d’exercice en 2009, cette jeune pousse a d’abord développé des solutions hardware, avant de se spécialiser dans les logiciels éducatifs.

Accessible via le Web et sur différents terminaux (Windows 7, Windows 8, iPad), son application phare permet d’accéder à des versions interactives des livres et manuels ‘papier’.

Ces ‘eTextbooks’ peuvent notamment inclure de la vidéo, des modèles 3D, des simulations, des index et glossaires avec liens hypertexte ou encore des outils collaboratifs.

La base de connaissances ainsi constituée comprend ‘plus de 200 000 ouvrages’ élaborés avec le concours de ‘plus de 80 éditeurs’ – dont MacMillan et HarperCollins – qui peuvent à tout moment mettre les contenus à jour via une plate-forme dédiée.

Pour les intervenants, Kno propose des solutions de gestion des travaux de classe, des outils statistiques et un module d’assistance à distance par messagerie instantanée.

Il est également possible de gérer le déploiement de licences et de comptes d’utilisateurs, ainsi que l’intégration des tablettes apportées en salle de cours par les élèves et les étudiants (phénomène du ‘Bring Your Own Device’).

Ce positionnement sur le marché de l’éducation a valu à Kno de lever, en trois tours de table, plus de 70 millions de dollars, notamment auprès du fonds privé Andreessen Horowitz, de la banque d’affaires Goldman Sachs… et d’Intel Capital.

Selon TechCrunch, l’ensemble du personnel de la start-up va rejoindre les rangs d’Intel, à l’exception notable du CEO et cofondateur Osman Rashid, dont la vision stratégique se concentrait sur les États-Unis.

kno-manuel-scolaire

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : quelles sont vos connaissances à propos d’Intel ?

Crédit illustration : LilKar – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur