E-mail marketing : le streaming vidéo débarque

Mobilité

E-mail Vision, qui propose des services complets de gestion de campagnes de marketing par e-mails, annonce un partenariat avec une société de création d’images, Prima Linea Productions. Cette alliance permettra de proposer dans les e-mails, non plus seulement du texte, mais aussi des films vidéo. Le but ? Rendre la publicité attractive et surtout surfer sur la vague du marketing viral.

Tout le concept du marketing viral repose sur une seule chose, le bouche à oreille (voir édition du 22 décembre 2000). Plus on parle d’un produit et moins la société aura à dépenser d’argent en campagnes de publicité. Logique. Jusqu’ici, le marketing viral se faisait plus ou moins à visage couvert. C’était l’intrusion dans des forums de discussion, la création de rumeurs, de sites Internet amateurs… Bref, tout était fait comme si la société en question n’était pas à l’origine de cette soudaine déferlante. Aujourd’hui, le concept devient plus sage et semble s’officialiser.

Du streaming dans les e-mails

L’annonce du partenariat entre E-mail Vision – une société spécialisée dans le marketing basé sur l’envoi d’e-mails – et Prima Linea Productions – une agence de création d’images – en est le plus bel exemple. Quel est le but de ce partenariat ? Mettre de la vidéo dans les e-mails. Autrement dit, ne plus communiquer uniquement par du texte, mais aussi avec de l’image. Dès que l’on ouvre l’e-mail, apparaît alors un écran de TV qu’il suffit d’actionner pour visualiser le film en streaming. Et là où le simple courrier électronique terminait souvent son chemin dans la corbeille, le film va poursuivre son chemin sur le réseau. Car quitte à faire un film, autant le faire bien, drôle, attractif, bref, amusant à regarder. Tellement bien qu’on en oublierait qu’il s’agit d’une publicité. Et comme sur Internet, il est d’usage de faire partager à ses amis et collègues ce qui est iconoclaste et drôle, le film va ainsi passer de boîte à lettres en boîte à lettres. Et toucher un large public, alors qu’au départ la société n’a investi que dans une liste de diffusion restreinte. Certains spécialistes de ce secteur estiment que dans l’économie traditionnelle, un individu peut influencer le comportement de deux personnes, sur le Web, le ratio est alors porté à huit.

“Certes, la campagne de pub va alors coûter plus cher que le simple e-mail. Mais les taux de réponse sont aussi nettement plus élevés, de l’ordre de 20 à 60 % en plus. Toutefois, le prix d’un film vidéo reste nettement inférieur à celui d’un spot télévisé”, explique Torben Skjodt, directeur marketing et ventes d’ E-mail Vision. Et d’ajouter : “Le seul impératif consiste à cibler rigoureusement la personne qui reçoit l’e-mail afin que la publicité puisse rester dans un univers bien précis en rapport avec la marque.”

Pour en savoir plus :

*Le site d’E-mail Vision

*Le site de Prima Linea Productions


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur