e-Marketing : Coremetrics veut booster ses activités en Europe et en Asie

Mobilité

Cette société américaine vient d’effectuer une nouvelle levée de fonds de 60 millions de dollars. Fin 2007, elle a ouvert un bureau en France.

Depuis sa création en 1999, Coremetrics s’est spécialisée dans les statistiques Web et l’optimisation des campagnes marketing. Un terrain où cette firme américaine affronte nombre d’acteurs, dont WebTrends et Nielsen NetRatings. Et un terrain qui semble lui réussir puisqu’elle vient de lever 60 millions de dollars (soit 38 millions d’euros), portant à 96 millions de dollars (61 millions d’euros) les sommes qu’elle a collectées jusqu’à présent.

D’un montant de 60 millions de dollars, le dernier tour de table a donc été mené par le fonds 3i, qui a réuni les investisseurs existants de Coremetrics (Accel Partners, FTVentures et Highland Capital Partners).

Dans un communiqué, le fonds 3i précise qu’il entend “contribuer [au succès de Coremetrics] en ayant recours à [son] réseau international pour dynamiser la croissance, notamment en Europe et en Asie”. Coremetrics, qui dispose d’une filiale londonienne, a nommé fin 2007 un directeur de ses activités pour la France (Gilles Crespel), affichant alors l’ambition de se développer sur le Vieux continent.

La société dit avoir connu une forte demande pour “ses solutions d’optimisation du marketing numérique” dernièrement. Elle espère utiliser les fonds collectés pour accélérer ses propres programmes de marketing. Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés…


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur