e-Marketing : Salesforce s’offre le spécialiste des réseaux sociaux Buddy Media

Entreprise

Les rumeurs sont confirmées : Salesforce vient de racheter l’éditeur Buddy Media, qui propose des services de marketing social afin d’aider les entreprises à se développer sur les réseaux sociaux.

C’est confirmé : Salesforce a officialisé le rachat de l’éditeur Buddy Media, pour un montant de 689 millions de dollars, en cash et en actions.

Fondé en 2007, Buddy Media, implanté depuis l’été 2011 en Europe (siège européen à Londres), propose une plate-forme de marketing social (diffusion de campagnes, optimisation des contenus, mesure de l’impact) pour aider les entreprises à développer leur présence sur Facebook et les médias sociaux.

La jeune pousse propose ainsi 5 grands services, comme celui ProfileBuddy, permettant de générer et de diffuser des campagnes plusieurs sites communautaires (Facebook, YouTube, LinkedIn), associé à un outil de reporting.

A ce s’ajoute les briques ConversationBuddy (publication et modération sur les réseaux sociaux), ReachBuddy (déploiement de contenus sur Internet intégrant des services sociaux) ou encore ConversionBuddy (suivi du taux de conversion des internautes en de potentiels acheteurs) et BuyBuddy (gestion des publicités sur les sites communautaires).

En 2011, Buddy Media a recruté 200 nouveaux clients, comme L’Oréal, Virgin Mobile, Mattel, Zappos, HP, Sony ou encore Ford.

Rappelons qu’en mars 2011, Salesforce avait acté son fort intérêt pour les outils associés aux réseaux sociaux et au CRM (Customer Relationship Management –Gestion de la relation client), en procédant à l’acquisition, pour 326 millions de dollars, de l’éditeur Radian6, qui a développé une solution, toujours accessible en mode cloud, ayant pour vocation de « tirer le meilleur de la supervision des médias sociaux » (analyse, workflow, monitoring) pour pousser des initiatives e-marketing.

rachat de Buddy Media devrait apporter de 20 à 25 millions de dollars de revenus annuels supplémentaires à Salesforce, rapportent Les Echos.

 

Crédit image : © kotoyamagami – Fotolia.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur