e-Marketing : Synthes’3D s’offre les services de l’agence Apix

EntrepriseRégulations
synthes3D-apix
1 0

L’agence digitale Synthes’3D a racheté son homologue breton Apix, pour optimiser son développement dans l’Hexagone.

Synthes’3D, après avoir bouclé un tour de table de 240 000 euros en septembre dernier, vient de mettre la main sur l’agence digitale bretonne Apix, située à Brest (Finistère) et à Rennes (Ille-et-Vilaine). Le montant de cette acquisition n’est pas connu.

Fondé en 2006 par Lena et Stéphane Urvoy, Apix accompagne les entreprises et les collectivités locales dans leur démarche de communication digitale et le webmarketing.

L’agence emploie actuellement 4 collaborateurs, elle a affiché, en 2013, un chiffre d’affaires de 213 000 euros.

Fondée en 2007 par Vivien Poujade et basée à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhöne), Synthes’3D est une agence digitale spécialisée dans les images de synthèse, le marketing et les applications mobiles pour smartphone et tablette.

Ce rachat lui permettra d’accélérer le déploiement de ses offres sur le territoire français, notamment ici en Bretagne.

Avec des bureaux à Angers et Orlando, en Floride, Synthes’3D est organisé autour de 4 marques sectorielles : Onilia, offrant des prestations de services généralistes (3D, apps, Internet) pour le médical, L’Imagerie 3D, apportant des prestations de services généralistes pour l’industrie et l’innovation, Anoukis Studio, dédiée à la production d’animations et d’illustrations 3D pour l’architecture, et Odolium, axée sur le développement d’applications mobiles innovantes dédiées aux commerciaux.

En 2013, Synthes’3D a réalisé un chiffre d’affaires de 811 000 euros, soit une croissance de plus de 105% par rapport à 2012. 75% du CA a été réalisé en France et 25% à l’international (15% aux Etats-Unis, 10% en Europe).

 

 

Quizz ITespresso.fr : Connaissez-vous les imprimantes 3D ?

 

Crédit image : Ollyy – Shutterstock.com


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur