e-Musique en Europe : un marché à un miliard d’euros d’ici 2010

Mobilité

Selon Screen Digest, la taille du marché a doublé entre 2005 et 2006. De quoi
dynamiser un marché global plutôt en berne.

Selon l’institut d’études britannique Screen Digest, le marché de la musique en ligne pèsera 280 millions d’euros en 2006. Soit le double par rapport à l’année précédente (120,8 millions d’euros). D’ici 2010, les analystes de Screen Digest estime que la consommation de musique en ligne atteindra 1,1 milliard d’euros.

Cependant, le contexte du marché global de la musique est loin d’être rose. Le chiffre d’affaires de l’industrie musicale est passé de 9,2 milliards d’euros en 2005 à 8,9 milliards d’euros en 2006. Il a régressé de 22% en valeur depuis 2001. Et malgré l’augmentation des téléchargements sur des plates-formes légales (en vue d’une consommation en ligne ou sur mobile), le marché globale ne devrait pas dépasser les 9 milliards d’euros à l’horizon 2010.

Sans surprise, le marché européen de la musique en ligne est dominé par l’iPod d’Apple et le service de téléchargement iTunes Music Store. L’étude souligne que les Européens préfèrent les téléchargements à la carte comme le proposent iTunes et le service Musicload de T-Online aux abonnements à des services de souscription comme Napster ou MusicNet.

Face aux mastodontes, les petits acteurs diversifient leur offre

Les acteurs clés du marché de la musique en ligne sont de loin Apple et Microsoft qui utilisent des systèmes de gestion des droits numériques (DRM). Compte tenu de la domination et de la politique des prix d’Apple sur le marché, les services comme OD2/Loudeye, récemment racheté par Nokia (voir édition du 9 août 2006), et 24-7 MusicShop subissent de plein fouet la concurrence.

Pour répondre à cette configuration de marché, les acteurs de petite taille se diversifient rapidement. C’est le cas du site britannique TuneTribe qui étend ses activités au-delà de son marché domestique. L’anglais Wippit propose, pour sa part, des services de contenus innovants. Enfin, Phonofile Denmark fournit des contenus pour les téléphones mobiles.

L’étude Screen Digest “Online Music in Europe, market assessment and forecast” prend surtout en compte le profil de plates-formes de musique paneuropéenne ou des acteurs évoluant sur le marché britannique. Sur la liste des services de musique en ligne analysés par Screen Digest, les principaux acteurs français comme Fnac.com ou VirginMega.fr en sont exclus.


Lire la biographie de l´auteur  Masquer la biographie de l´auteur